MOVIE MINI REVIEW : The Deadly Game

MOVIE MINI REVIEW : The Deadly Game

Note de l'auteur

 

 

 

La Grande-Bretagne est en train de devenir le nouvel eldorado du polar énervé-hardboiled bidule. Un nombre invraisemblable de thrillers urbains et londoniens nous arrivent dans la tronche. Bon, la qualité est jamais vraiment là. On a même régulièrement droit à des trucs limite scandaleux dans leur approche décomplexée de la justice (genre les purges fascisantes THE SWEENEY et WELCOME TO THE PUNCH). ALL THINGS TO ALL MEN est un polar clinquant de plus. Totalement désincarné et interchangeable. Et blindé d’acteurs fantastiques (c’est généralement le seul intérêt de ces bidules).
Trois hommes se courent après, et se manipulent, et veulent se tuer. Un braqueur solitaire (Toby Stephens, venu de la télé), un parrain fatigué (l’immense Gabriel Byrne) et un flic aux méthodes plus que louches (le super flippant Rufus Sewell). Le flic oblige le mafieux à engager le voleur. Mais tout est beaucoup plus compliqué que ça en a l’air.
Mais bon. En même temps, on s’en fout royalement de tout ça, tellement la mise en scène rutilante et paresseuse du nouveau venu George Isaac et le scénario poussif plombent le film. Cette galerie foisonnante de personnages creux devient épuisante. Tout ça se voudrait Melvillien et impressionnant. Ben non… On est juste devant un DTV de luxe froid comme la mort… Dommage.

En DVD/Blu-ray depuis le 7 janvier
2013. Grande-Bretagne. Réalisé par George Isaac. Avec Toby Stephens, Rufus Sewell, Mark Badham…

 

 

 

Partager