MOVIE MINI REVIEW : The East

MOVIE MINI REVIEW : The East

Note de l'auteur

 

 

 

Après le magnifique SOUND OF MY VOICE, le duo Zal Batmanglij/Brit Marling revient avec un nouveau projet, tout aussi parano et ambitieux. Finie la SF lo-fi entêtante (quel scénario fantastique!), place au thriller lent et cérébral. Avec pour point commun le thème de l’infiltration et de ses conséquences.
Sarah, ex-membre du FBI reconvertie dans une officine privée bien cynique, infiltre un groupe écolo-terroriste, The East. Un groupe en pleine action spectaculaire et médiatique contre les dirigeants de sociétés pharmaceutiques ou pétrolières… Comment cet agent ultra-expérimentée va t’elle s’intégrer et surtout comment va t’elle réussir à garder son équilibre mental, perdue qu’elle est entre deux mondes radicalement opposés, la société de consommation toute puissante et le monde altermondialiste (pour résumé grossièrement).
Cette schizophrénie est au cœur de THE EAST. Le groupe (irrémédiablement sectaire et adepte du freeganisme, où tout repose sur la gratuité) se radicalise pendant que Sarah doute d’elle-même et de sa mission. Avec son rythme langoureux et sa mélancolie prégnante, THE EAST s’inspire des thrillers parano des 70’s jusqu’à (presque) rivaliser avec eux. On pense gentiment à Lumet ou Pakula. Malgré une puérilité (très) fatigante à la longue et quelques regrettables facilités de scénario (on est dans un film indé US friqué et édulcoré quand même) et une mise scène un peu trop académique, Zal Batmanglij (nan mais quel patronyme!) signe une œuvre magnifique et, par moment, bouleversante. Qu’est-ce que l’engagement politique? Jusqu’au peut-on aller sans perdre son âme? Une question fondamentale qui concerne autant les activistes underground que les capitalistes acharnés. Chacun doit assumer ses actes. Et Brit Marling (vue dans l’étourdissant SOUS SURVEILLANCE de Robert Redford, à la thématique voisine et plus mature) est sensationnelle en jeune femme perdue entre deux mondes comportant chacun sa part d’ombre. Du cinéma intelligent comme Hollywood ne nous en offre quasiment plus!

En DVD/Blu-ray depuis le 13 novembre
2013. USA. Réalisé par Zal Batmanglij. Avec Brit Marling, Alexander Skarsgård, Ellen Page…

 

 

 

Partager