MOVIE MINI REVIEW : The Man With The Iron Fists

MOVIE MINI REVIEW : The Man With The Iron Fists

Note de l'auteur

 

 

L’immense RZA (Wu-Tang Clan ain’t nothin’ ta fuck wit!!!) est un passionné hardcore de kung-fuxploitation! Particulièrement des innombrables et invraisemblables productions 70’s de la Shaw Brother. Des films délirants venus de Hong Kong qui ont influencé sa musique et toute l’imagerie et la philosophie de la tribu Wu-Tang. Et le voilà, associé avec Eli Roth (au scénario) et Quentin Tarantino (à la production), qui rend hommage à son genre chéri avec THE MAN WITH THE IRON FISTS. Un hommage spectaculairement sincère et spectaculairement minable! RZA filme sans aucune imagination ni le moindre talent les combats les plus mous et les plus insipides qu’on ait vu depuis un bon moment ! Y a rien dans ce truc… THE MAN WITH THE IRON FISTS est d’une vacuité désespérante. Rythmé par une voix off sentencieuse (vive la philosophie mongoloboudhiste) et une musique paresseuse (RZA est en panne artistique depuis plus de dix ans), Blacksmith (RZA, encore lui, en mode endive transgénique, pire acteur que réalisateur, et ça, fallait le faire!) défonce des méchants en plein trip capillaire mongolo qui lui ont coupé les bras!!! Il les massacre avec ses nouveaux poings d’acier genre fulguropoing à Goldorak mais version kung-fu trisomique. Quelle purge cosmique… C’est aussi mal filmé que ses glorieux modèles et c’est précisément ça le problème! Catastrophique… Une putain de déception!

Sortie le 2 janvier
2012. USA/Hong Kong. Réalisé par
RZA. Avec RZA, Rick Yune, Russell Crowe…

 

 

Partager