MOVIE MINI REVIEW : War Zone

MOVIE MINI REVIEW : War Zone

Note de l'auteur

 

 

 

Y a vraiment que les Russes qui sont capables de mélanger comme ça le film pour enfants ultra naïf (tout droit sorti des productions Amblin des 80’s) et le film de guerre hardcore spectaculaire et sanguinaire qui fleure bon la propagande délirante.
Août 2008. Ksenia, greluche blonde décérébrée moscovite, envoie son fiston (qui vit dans un monde imaginaire avec tout plein de robots géants en CGI magnifiques) chez son père militaire en Ossétie (du Nord ou du Sud ou du milieu, c’est compliqué là-bas). Pas de bol, la méchante vilaine Géorgie (alliée des fourbes USA) déclenche la guerre et attaque vilement la pauvre Ossétie du bidule (faits authentiques!!!). Ksenia, la guerrière de l’amour maternel, va partir à la recherche de son fiston perdu en plein territoire ennemi !!
Les Russes sont définitivement tarés de la tête ! WAR ZONE est un truc totalement improbable. Un pur conte enfantin dans une chronique guerrière dans un cri d’amour à la Russie éternelle dans une ode neuneu à l’armée rouge. Filmé tambour battant, WAR ZONE alterne les moments de pure poésie enfantine (parfois macabres) contrebalancés violemment par des scènes de guerre urbaine incroyables de réalisme. C’est ça l’âme russe bordel ! Vivre l’instant présent à fond et se foutre de ce qui peut bien arriver ensuite vu comment la vie est merdique de toute façon !
À la fois film de guerre impressionnant (le budget est manifestement colossal) et fable enfantine bizarroïde, WAR ZONE montre toute la vigueur et l’originalité d’un cinéma russe chatoyant qui respecte les codes hollywoodiens les plus éculés tout en s’adonnant à un réalisme violent et, aussi, à de la propagande spectaculairement bourrine ! Quel drôle de film !

En DVD/Blu-ray depuis le 7 août
2012. Russie. Réalisé par Dzhanik Fayziev. Avec Svetlana Ivanova, Maksim Matveyev, Egor Beroev…

 

 

 

 

Partager