Music Mini Review : Bernhoft, Islander EP (Fiction/Polydor)

Music Mini Review : Bernhoft, Islander EP (Fiction/Polydor)

Note de l'auteur

Le Norimage001végien Bernhoft devait sortir son nouvel album, Islander, en mai, mais sa sortie a été reportée à la rentrée. Pour nous faire patienter, un avant-goût de l’album sera disponible dès lundi sur les plateformes digitales.

Islander EP est propulsé par le tubesque « Come Around », midtempo jubilatoire quelque part dans la lignée du Prince de For You et Prince mâtiné de yacht-rock. Qui prouve un penchant pour la mélodie et l’efficacité d’un auteur-compositeur-interprète qui a toute sa place sur la scène actuelle, et n’a rien à voir avec le cliché des « white boys with soul ». Une bonne impression confirmée par l’inclassable « Wind You Up ». Portée par une rythmique implacable, l’artiste secoue ses fourmis dans les jambes avec falsetto et truculence, quelque part entre des trafics sonores à la Jamie Lidell et le « Right For Me » de Justin Timberlake (les flûtes). Un titre assez solide pour un second single. Outre un interlude live, « I Believe In All The Things You Don’t » est une ballade adroite r&b parsemés de buzz acoustiques et de mirages de synthés Moog, qui correspond à la vision plus brute de décoffrage et moins manipulée de Bernhoft et son producteur, Paul Butler (qui a déjà travaillé sur l’album de Michael Kiwanuka). Islander EP est donc recommandable pour les playlists printanières, surtout qu’il annonce un album très agréable qui compte la participation de Jill Scott. Le falsetto de Bernhoft va aller très loin, et ne désire qu’une chose : se nicher dans vos oreilles.

Partager