• Home »
  • MUSIQUE »
  • Music Mini Review : Ibibio Sound Machine, Ibibio Sound Machine (Soundway/Differ-Ant)
Music Mini Review : Ibibio Sound Machine, Ibibio Sound Machine (Soundway/Differ-Ant)

Music Mini Review : Ibibio Sound Machine, Ibibio Sound Machine (Soundway/Differ-Ant)

Note de l'auteur

ibibioBasée à Londres, l’Anglo-Nigériane Eno Williams n’a pas grand-chose à faire des conventions, et le projet Ibibio Sound Machine est bien dans une veine foisonnante. Si, sur le papier, Williams met en musique les contes transmis par sa mère en langue ibibio, l’album s’affranchit des traditions passé le second titre, « I’m Running ». « The Talking Fish » est construit autour d’une ligne de basse funky, des cuivres rutilants et un solo de guitare psyché venant du guitariste Alfred « Kari » Bannerman de Konkoma. Ibibio Sound Machine l’album est résolument taillé pour le live, après une prestation aux dernières Transmusicales qui a fait beaucoup parler d’elle, et a germé dans l’esprit de trois producteurs anglais, Max Grunhard, Leon Brichard et Benji Bouton. Les fables restent le liant de l’album, comme « The Tortoise », ou une tortue manipulatrice qui vient à bout d’un roi. Vu le tapis sonore de wah-wah, de rythmique frétillant et de blips vintage, elle le fait probablement en fourrure et avec dessous de table dans la version Ibibio.

Les arrangements live et l’utilisation de percussions brésiliennes donnent une allure de joyeuse jam session, allure qui a tendance à disparaître lorsque les beats et le dub font leur entrée, sur « Let’s Dance ». La voix de Williams sait laisser place aux parties instrumentales, et à des synthés qui partent en vrille en fond sonore. Un OVNI sonore mais funky à souhait, qui apporte psychédélisme et déconne aux histoires de la chanteuse. Qui a le culot supplémentaire de se terminer sur un « ibibio spiritual » montrant des prouesses harmoniques qu’elle n’a pu montrer jusqu’alors (très peu d’ad-libs sur l’album, encore une fois taillé pour le live et la spontanéité). Une belle surprise, en d’autres termes.

Play It : The Talking Fish, The Tortoise

Skip It : Woman Of Substance, Voice of The Bird (intro)

Partager