Music Mini Review : Mansions On The Moon, Mansions On The Moon

Music Mini Review : Mansions On The Moon, Mansions On The Moon

Note de l'auteur

mansions on the moonQuasiment un an jour pour jour après leur dernier EP, Mansions On The Moon font à nouveau surface avec un album éponyme, en partie sorti grâce à la plateforme collaborative PledgeMusic. Du précédent EP sont gardés 2 titres : l’excellent « Radio » et une version retravaillée, plus musclée et groovy de « Heart Of The Moment ». Le quatuor a bougé à Los Angeles pour l’enregistrement de cet éponyme. Avec une atmosphère résolument festive, qui fait que les choses se gâtent souvent après « Radio » : à savoir le single « Somewhere Else Tonight » dont l’efficacité FM n’a d’égal que la vacuité de sa composition. Vraiment, les gars, si c’est pour faire une face B de Cut Copy, valait mieux s’abstenir.

Le reste de la galette, heureusement, touche souvent dans le mille de ses ambitions dream-pop et des arrangements sinueux signés Ben Hazelgrove. Mais la qualité première de Mansions On The Moon, c’est ses parfaites harmonies folkisantes, dont ils font preuve sur le dernier titre, le seul à être en acoustique, »Time ». C’est ce jeu avec les harmonies qui donne une vraie filiation avec Steely Dan, mais la pop qui fait des bulles de « Take A Ride » la pousse dans ses retranchements créatifs. Mansions On The Moon l’album batifole donc sans vraiment trouver une formule convenable, mais c’est fait exprès. En refusant de se cantonner à un seul style, en usant d’Autotune ça et là, et en n’usant des guitares que lorsque nécessaire, Mansions On The Moon le groupe n’est jamais là où l’attend. Et c’est ce qui garde l’album à un niveau raisonnable. Espérons que leur quête les mènera à plus de reconnaissance et le soutien d’un label indépendant plus fortuné. En attendant ils ont bénéficié d’un mixage professionnel de la part de Neal H.Pogue (Outkast), de quoi mettre leur production en valeur. Une belle surprise pop pour l’automne.

Play It : Radio, Time, Take A Ride

Skip It : Somewhere Else Tonight

 

 

Partager