Music Mini Review : OST Divergent, de Junkie XL (Interscope)

Music Mini Review : OST Divergent, de Junkie XL (Interscope)

Note de l'auteur

Divergent_OSTC’est la semaine à Junkie ! Tant qu’à faire autant tout passer d’un seul coup, ça nous évite de trop s’étendre. Donc après le super bourrin 300 : agad’ comment qu’je rise mon empire, voici le super neuneu Divergent. Ami lecteur, il va falloir t’armer de patiente et probablement de boule Quiès si tu veux survivre à la séance, parce que le père XL nous balance des kilotonnes de conneries musicales comme on n’en a rarement entendu. C’est qu’on croirait limite à un pastiche. Rien qu’en écoutant Capture the Flag, on se dit, c’est pas possible, c’est un gag. Mais en fait, non. Junkie, il est hyper sérieux puisqu’il nous rebalance le même genre de truc infâme à la fin (Fight The Dauntless).

Le pire c’est qu’entre ces deux gouffres, on trouve des trucs pas mal. Des titres comme This Isn’t Real ou Erudite Plan, même si ça ne vole pas super haut, ont le mérite de ne pas être désagréable à écouter. De même, Sacrifice fait preuve d’un certain travail harmonique comparé au reste. Mais du moment où Ellie Goulding vient nous susurrer de sa voix inexistante des « hinnnnn, huuu, haaaa », le rire revient au grand galop.

Le problème, c’est qu’il faut se taper des hectolitres de merde pour quelques centigrades de trucs pas mal, et qu’au bout d’un moment, même si on rigole un peu, ben on se dit que finalement, on ne serait pas plus mal à écouter autre chose de mieux. Un bon nettoyage d’oreille s’impose.

 

Partager