• Home »
  • CINÉMA »
  • Music Mini Review : OST The Book Thief, de John Williams (Sony Masterworks)
Music Mini Review : OST The Book Thief, de John Williams (Sony Masterworks)

Music Mini Review : OST The Book Thief, de John Williams (Sony Masterworks)

Note de l'auteur

 

Par les temps qui courent, écouter un Williams c’est un peu comme se taper un gros chou à la crème après 6 mois de diète. C’est tellement riche que s’en est presque trop, on se demande même si on va arriver à le finir. Mes oreilles atrophiées par les Zimmer-clones qui pullulent en ce bas monde, m’avaient presque fait oublier ô combien élégante, délicate et surtout luxuriante pouvait être la palette d’une musique de film lorsqu’elle est confiée à un géant. C’est comme si vous passiez soudainement au million de couleurs, au million de pixels, au 21 pouces, c’est un rayon de soleil qui vient aveuglé vos yeux devenus trop faibles. Ça explose, c’est enivrant, et vous vous dites : « bon sang, c’est donc à ça que ça ressemblait la musique de film, avant ? ».

Car oui, il n’y a rien dans The Book Thief que John Williams n’ait déjà abordé. Ce score est dans la droite lignée de The Accidental Tourist et ces accents dramatiques sont tous si familiers que l’on se demande comment, après tant d’années, ils pourraient encore nous surprendre. Mais la surprise ne vient pas toujours de la nouveauté, elle vient aussi de la beauté. Une quasi perfection que nous connaissons tous par cœur et qui pourtant parvient toujours à nous laisser bouche bée à chaque fois qu’elle fait son apparition. Comment ne pas aussi reconnaître l’élan du final de Close Encounter of the Third Kind sur certains morceaux ? Mais avant tout, comment lui résister ? Il ne s’agit pas de dire que Williams fait toujours la même chose. Il s’agit de reconnaître en toute humilité qu’en dépit de cela, il reste l’un des plus grands compositeurs de notre temps, si ce n’est même le plus grand, et que le foisonnement magique de ses compositions reste à ce jour inégalé.

 

Partager