• Home »
  • MUSIQUE »
  • Music Mini Review : OST The Good Wife de David Buckley (CBS Studios)
Music Mini Review : OST The Good Wife de David Buckley (CBS Studios)

Music Mini Review : OST The Good Wife de David Buckley (CBS Studios)

Note de l'auteur

OST The Good Wife
On vous l’avait annoncé il y a de cela quelques mois, le score de The Good Wife composé par David Buckley est enfin disponible en digital. Il s’agit évidemment d’une complication de morceaux sélectionnés par le compositeur lui-même et même si elle se base pour une grande partie sur la cinquième saison, l’ambiance musicale de la série est belle et bien là.

Il est remarquable de voir combien la musique de Buckley colle définitivement aux images et à l’univers de The Good Wife. Dès les premières notes du morceau The Good Wife (Theme), on est littéralement happé par les souvenirs de cette fantastique série et lorsque le thème arrive enfin, c’est le frisson garanti pour quiconque aura suivi les aventures de « Saint Alicia ». En vérité, le score de The Good Wife est une sorte de cadeau pour les fans et probablement presque exclusivement pour eux.

Pour les autres, le score de The Good Wife peut paraître à la longue un brin lassant car finalement très répétitif. C’est évidemment le danger lorsque l’on accole des morceaux qui n’ont jamais vraiment été fait pour être écoutés ainsi. Même si en soi, les inspirations « 16ème » collent à la série comme une seconde peau, on peut regretter qu’il n’y ait pas plus de moments comme Alicia Keeps Her Cool (et tous ceux avec Alicia dans le titre) qui montrent que Buckley peut passer outre sa ligne directrice principale et proposer autre chose de véritablement réussi. Surtout lorsque par ailleurs, le compositeur nous offre des morceaux comme The Verdict ou Dead Man Walking qui sont pour le coup tout à fait dispensables. Quant à I Wanna Kiss Peter Florrick, une fois passé le gag, il faut bien avoué que le titre est proprement insupportable.

Nul doute que le score de The Good Wife saura ravir les fans absolus de la série qui pourront ainsi patienter jusqu’à l’automne pour la sixième saison. Pour les autres, le score en tant que tel est loin d’être primordial même s’il offre de très beaux moments.

 

Partager