Music Mini Review : OST The Quiet Ones, de Lucas Vidal

Music Mini Review : OST The Quiet Ones, de Lucas Vidal

Note de l'auteur

OST_The Quiet Ones

Tiens, on va commencer la semaine avec un score de film de flippe,  spécial anxiogène à écouter au casque tout seul dans le noir, le dos à la porte. Il faut dire que le score de flippe est toujours intéressant car c’est un vivier de compositeurs débutants qui profitent du genre pour expérimenter comme des dinguos.

On débute donc la semaine avec The Quiet Ones de Lucas Vidal. Un jeune compositeur de 30 ans tout rond mais qui a déjà plus d’une dizaine de scores à son actif. Bon, ok, surtout des bouses, mais ça veut pas dire que lui en fait aussi. Car le score de The Quiet Ones témoigne d’une maîtrise du son assez maline dans son choix minimaliste et dans sa progression. Le truc qui commence calmement et puis qui devient de plus en plus noir et âpre au fur et à mesure du disque. Vidal réussi à créer son petit effet notamment sur Bathtub Attack où il parvient en un seul son à véhiculer une sensation assez efficace d’urgence et d’oppression qui ne nous quittera plus jusqu’à la fin du score. Petite cerise sur le gâteau, le morceau The Quiet Ones qui clôture le score sur un arrêt net et sans bavure.

Bien sûr, The Quiet Ones donne dans le sound design pur jus et on peut regretter l’absence de passages « composés ». Autre point noir, la présence de titres pop-rock qui vient un peu gâcher le trip de l’écoute, même si le compositeur a eu l’intelligence de les introduire par des jingles radio marrants. Mais le score étant plutôt court (à peine 39 minutes), on passera assez facilement sur ces petits défauts pour saluer le travail accompli et espérer pleins d’autres choses dans le même genre (mais en mieux) de la part de Lucas Vidal.

 

Partager