• Home »
  • MUSIQUE »
  • Music Mini Review : The Magic Numbers, Alias (Caroline Distribution)
Music Mini Review : The Magic Numbers, Alias (Caroline Distribution)

Music Mini Review : The Magic Numbers, Alias (Caroline Distribution)

Note de l'auteur

the-magic-numbers-alias-deluxe-cd-shot-in-the-dark-7Les frères et sœurs Gannon et Stodart sont de retour, cette fois-ci en total indépendant, pour leur premier opus depuis The Runaway en 2010. Le son des Magic Numbers est bien défini, entre folk doucereux et cordes romantiques et aériennes, qui viennent prêter renfort aux titres ici et là, qu’ils soient balades et uptempos. Une friandise et un style qui a moins rencontré d’écho auprès du public que depuis Those The Brokes, mais déception, mélancolie, et des voix distinctives rendent la mécanique The Magic Numbers réglée comme du papier à musique. Une nouveauté, de taille, vient perturber l’équilibre champêtre du disque : des grooves disco et une inspiration plus claire des groupes pop-rock « kitsch » des seventies, sur 2 ou 3 titres. L’irrésistible « Thought I Wasn’t Ready » façon Stevie Nicks, laisse le champ libre à Angela Gannon pour briller, et elle y parvient sans encombre, pour une des incursions les plus ensoleillées du disque. Et donc, « E.N.D. », le plus disco, arrive à décontracter les arrangements, et donner le « la » à des cordes que n’aurait pas renié Nile Rodgers.

Néanmoins, si Alias est de qualité constante et une addition digne à la discographie du quatuor, les thèmes et joutes entre interprètes ont beaucoup de mal à sortir de la bluette romantique. Cela donne un peu d’essouflement aux mélodies, et il faut attendre la fin du disque et un bel « Enough » pour avoir un peu de rock et de tension. Tout comme Engineers, The Magic Numbers ne bénéficiera pas d’un gros blitz médiatique, mais signe une des sorties d’avant-rentrée les plus enthousiasmantes.

Play It : E.N.D., Enough

Skip It : You K(no)w

 

Partager