Music Mini Review : Toy- Join The Dots (Heavenly/PIAS)

Music Mini Review : Toy- Join The Dots (Heavenly/PIAS)

Note de l'auteur

Le quintette de Brighton a choisi de nous regarder du haut d’un pont sur la pochette de leur deuxième opus, « Join The Dots ». Ils sont partis d’assez bas : deux des membres faisaient partie d’un groupe nommé Joe Lean & The Jing Jang Jong. Join The Dots, c’est une collection de trips psychédéliques de 8 à 9 minutes, saupoudrées de pop-rock aussi nerveuse qu’ambitieuse dans sa structure. Le titre qui donne son nom à l’album a une deuxième partie adéquate, avec des guitares vrombissantes et une atmosphère noisy qui n’est pas sans rappeler des groupes comme Cure ou My Bloody Valentine.

Ailleurs, les riffs savent se faire plus accessibles, comme sur la ballade plus conventionnelle « To a Death Unknown ». Mais le terrain de jeu de Toy est bien celui d’un rock psychédélique et midtempo, à grands renforts de reverb, aidés par la production de Dan Carey (The Kills) qui aide à maintenir un peu d’ordre dans le processus créatif très libre du groupe (ils peuvent bâtir aussi bien autour d’un riff que d’accords sophistiqués ou encore un groove, et enregistrent sur le vif dans un petit studio).

Mais c’est bien les paroles, volontairement brouillonnes, de Tom Dougall, qui tirent Join The Dots vers le bas. Un des titres les plus accrocheurs de l’album, « It’s Been So Long », le trouve en train de chanter probablement à une ex « I’m always three steps ahead », mais l’auditeur reste dans le siège arrière. Une distanciation qui n’aide pas forcément le groupe, qui a néanmoins assez de gniaque pour vouloir produire un album par an. Le patronage du groupe The Horrors va sans doute les propulser un peu plus haut, et ce cru 2013 Toy ne reste que prometteur. Il manque encore un peu d’ordre dans ces compositions fougueuses pour que les Britanniques commencent à emporter l’adhésion d’un plus large public. Et regarder vers le haut.

Play It : Join The Dots, It’s Been So Long

Skip It : As We Turn, Frozen Atmosphere

Partager