• Home »
  • CINÉMA »
  • #Critique de Nanaroscope la web-série des mauvais films sympathiques
#Critique de Nanaroscope la web-série des mauvais films sympathiques

#Critique de Nanaroscope la web-série des mauvais films sympathiques

Note de l'auteur

ob_0bbf84_captureAujourd’hui sort la websérie « Nanaroscope » sur Arte Creative. Des documentaires nanardesques tous plus succulents les uns que les autres.

Régis Brochier, fondateur du site Nanarland (le fameux site des mauvais films sympathiques) réalise ici une saison de 10 épisodes d’une durée parfaite de 7 minutes (ni trop long, ni trop court) en nous abreuvant d’informations toutes plus chouettes les unes que les autres.
La boulimie s’opère et on enchaîne les épisodes comme des camés de films foirés. Ici, telle une série d’anthologie, on se balade dans les sous-genres : du légendaire Samouraï Cop au Western de nains en passant par les cannibales et les zombies, on traverse les séries B avec joie et nostalgie.
Véritable hommage bourré de pépites (extraits, avis éclairés de spécialistes et rencontres d’acteurs, producteurs interviewés) la série propose aussi une certaine réflexion sur le métananar (un nanar volontaire à la Sharknado par exemple) et sur sa légitimité au sein de ses aînés.

En bref : un vrai plaisir à se mater seul ou accompagné, avec des bières dans son canapé.

Vivement une saison 2.

Le lien : http://creative.arte.tv/fr/nanar
nanaroscope_3546-jpeg_north_780x_white
Et puis si vous êtes friands de ce genre de petites choses, jetez un œil à ces beaux livres :
Guillaume Nicolas parle du Tome 1 -> ICI
et du Tome 2 ->

Partager