On a lu… Batman – Cataclysme

On a lu… Batman – Cataclysme

Note de l'auteur
Batman - Cataclysme

Batman – Cataclysme

Et si la plus grande menace à laquelle fut confronté Batman n’était pas celle que représente un clown psychopathe, un catcheur mexicain bodybuildé, un pingouin roi de la pègre, un schizophrène défiguré ou un leader d’une secte de fanatiques ? Et si les forces même de la nature se déchaînaient contre la ville que protège le chevalier noir, comment y ferait-il face ?

 

Alors que le récent et triste anniversaire du séisme de la côte Pacifique du Tōhoku et de la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima nous rappelle la force destructrice et implacable de la nature, les plus âgés d’entre nous se souviendront sûrement du tremblement de terre à Los Angeles en 1994. D’une amplitude de 6,7 sur l’échelle de Richter, il coûta un nombre conséquent de vies et des dégâts matériels importants. Par certains côtés on pourrait même dire que l’impact dura longtemps, et resta ancré dans la tête des auteurs de chez DC quand il fut décidé d’écrire le grand event de Batman à la fin des années 90.

 

Nightwing #19

Nightwing #19

Depuis la fin de la saga Knightfall (qui vit le remplacement de Bruce Wayne sous le masque de Batman suite à son combat contre Bane et la blessure qui l’immobilisa) en 1993, Batman a du faire face à d’autres combats. Notamment celui d’empêcher qu’un virus mortel ne tue toute la population de Gotham (Legacy et Contagion en 1996), mais tout ceci n’était que de la gnognotte par rapport à ce qui va suivre. Un soir, les habitants de Gotham qui ont déjà eu leur lot de souffrance, sentent la terre trembler. En quelques minutes, un tremblement de terre d’une amplitude de 7,6 sur l’échelle de Richter va détruire littéralement toute la ville et tuer des milliers de personnes. Face à cette catastrophe Batman et ses compagnons vont devoir réagir vite et bien dans une ville en proie à un chaos dont certains se délectent.

 

 

 

Shadow of the Bat #73

Shadow of the Bat #73

Urban Comics continue la redécouverte d’une période de Batman passée sous les radars de l’édition française en son temps. Après le célèbre Knightfall, c’est donc au très demandé Cataclysme d’arriver dans les rayons avec une très belle édition complète comprenant tous les épisodes liés à cette saga, ainsi que d’une présentation de l’éditeur permettant à tout à chacun de se plonger sans problème dans l’histoire.

 

Une histoire qui prend sa source dans un genre cinématographique, celui des films catastrophe. Ainsi le grand intérêt de Batman – Cataclysme est de se baser sur le même principe que ce genre spécifique de films, à savoir une multitude de personnages aux parcours divers, confrontés à une catastrophe souvent naturelle (mais pas forcément) qui fait ressortir le meilleur ou le pire de chacun. Au final Cataclysm c’est un peu La Tour Infernale version DC.

 

Concrètement, la saga qui courut sur l’ensemble des séries Batman pendant trois mois, va nous montrer les réactions et les actions de différents protagonistes durant les premières heures du tremblement de terre. Nous suivons donc Batman, Robin et Nightwing, mais également des personnages comme Oracle (alias Barbara Gordon alors handicapée et se déplaçant en chaise roulante), Catwoman, Huntress etc etc. Certains épisodes vont même se focaliser sur des personnages inconnus tels ces bandits s’échappant du pénitencier de Gotham City.

 

Catwoman #56

Catwoman #56

De par ce choix narratif, Cataclysme n’a pas à proprement parler de grand fil rouge qui court tout du long des pages. Tout au plus avons nous le début d’une intrigue avec un mystérieux personnage affirmant avoir provoqué le tremblement de terre et menaçant de recommencer si une rançon n’est pas versée. Ce qui compte dans cette saga c’est bel et bien les différentes histoires de vie que l’on peut découvrir. Après un début assez incroyable en terme de dévastation, Cataclysme va s’attarder épisode par épisode aux différents agissements de chacun. Ainsi Catwoman est obligée de faire face à l’horreur de la situation et ne peut s’enfuir du centre commercial où elle est prisonnière. Elle doit alors lutter contre sa volonté de ne jamais s’attacher aux gens. On retiendra aussi parmi les excellentes histoires, celle de l’évasion des prisonniers de Blackgate centrée sur un détenu qui tente d’aider son avocat et dont on ne saura jamais s’il est coupable ou pas du crime pour lequel il est condamné à mort.

 

Cataclysme n’évite pourtant pas la redondance et certains épisodes sont d’une qualité assez médiocre (on pense par exemple à Azrael) mais l’ensemble reste toutefois extrêmement bien maîtrisé. On ressent le désespoir de nos héros et on a peur pour les habitants de la ville. Batman nous apparaît comme très désemparé face à cette catastrophe, et même si le héros donne tout pour sauver les habitants de Gotham (avec notamment un rencontre Batman/Gordon très sympathique) celui-ci est bien loin de son image de chevalier noir pourfendeur de vilain. Il prend la main certes, et certaines actions nous montre qu’il avait tenté d’anticiper ce genre de catastrophe mais la destruction de la bat-cave nous apparaît comme une profonde blessure qu’il sera difficile de refermer.

 

Avec un puissant tremblement de terre détruisant une grande partie de la ville mythique et en nous montrant brillamment la manière dont les survivants s’organisent dans les premières heures, Batman- Cataclysme se positionne comme une excellente aventure de Batman et une excellente saga à une époque où elles ne furent pas légion. La ville meurtrie doit maintenant panser ses plaies mais cela risque d’être difficile tant la donne a changé et que le chaos est prêt à régner. Au final ce tremblement de terre n’est qu’un prélude et la suite arrive très vite avec No Man’s Land.

 

 

 

Batman – Cataclysme (DC Classiques, Urban Comics, DC Comics) comprends les épisodes US de :

 

  • Shadow of the Bat #73 – #74 (écrit par Alan Grant et dessiné par Mark Buckingham)
  • Nightwing #19 – #20 (écrit par Chuck Dixon et dessiné par Scott McDaniel)
  • Batman #553 – #554 (écrit par Doug Moench et dessiné par Klaus Janson)
  • Azrael #40 (écrit par Dennis O’Neil et dessiné par Roger Robinson)
  • Detective Comics #720 – #721 (écrit par Chuck Dixon et dessiné par Graham Nolan)
  • Catwoman #56 – #57 (écrit par Devin Grayson et dessiné par Jim Balent)
  • Batman Chronicles #12 (écrit par Devin Grayson, Klaus Janson, Chris Renaud et Kelley Puckett et dessiné par Marcos Martin, Klaus Janson, Alex Maleev et Rick Burchett)
  • Robin #52 – #53 (écrit par Chuck Dixon et dessiné par Staz Johnson)
  • Batman Blackgate : Isle of Men #1 (écrit par Doug Moench et dessiné par Jim Aparo)
  • Batman : Huntress/Spoiler #1 (écrit par Chuck Dixon et dessiné par Eduardo Barreto)
  • Batman – Arkham Asylum : Tales of Madness #1 (écrit par Alan Grant et dessiné par Rick Taylor)

 

Prix : 35,00 €

 

Partager