• Home »
  • JAPAN »
  • On a lu… Booksterz (T. 1) de Remi Guerin, Guillaume Lapeyre et Sylvain Dos Santos
On a lu… Booksterz (T. 1) de Remi Guerin, Guillaume Lapeyre et Sylvain Dos Santos

On a lu… Booksterz (T. 1) de Remi Guerin, Guillaume Lapeyre et Sylvain Dos Santos

Note de l'auteur

booksterz-270x405Ils formaient un duo sur leur manga City Hall, ils forment désormais un trio pour leur nouvelle aventure intitulée Booksterz. Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre accueille Sylvain Dos Santos pour une collaboration qui fleure bon le shônen, une nouvelle fois dans le monde de la littérature. City Hall mettait en scène d’illustres auteurs, Booksterz met en avant de célèbres œuvres et personnages littéraires. Ce premier tome efficace, utilise intelligemment l’espace et développe les bases de son univers ainsi que les enjeux à venir. Le manga français se porte plutôt bien, merci pour lui !

 

À travers le monde entier, des Bookmasterz s’affrontent dans des duels de magie, dans le cadre d’un grand tournoi. Grâce à leurs Codex, de puissants livres magiques, ils invoquent les personnages issus des grandes œuvres de la littérature. Imaginez Cosette se friter contre Blanche-Neige, vous voyez le tableau ?! Bon OK, ce n’est pas exactement ce que nous propose Booksterz mais ça reste l’idée. Soul, 13 ans, tout jeune maître du Codex des Contes de Perrault, n’a qu’une seule idée en tête, remporter le tournoi dans l’espoir de ressusciter ses parents morts dans un étrange accident de voiture. Accompagné de deux jeunes Bookmasterz répondant aux archétypes voulus par le genre, Soul va se retrouver au sein d’un affaire qui le dépasse et va devoir faire face à un adversaire inattendu. On n’est pas surpris de voir les auteurs revenir sur les terres fertiles qui leur ont inspiré leur premier succès. De City Hall, transpirait un profond respect pour ces écrivain(e)s et la volonté de leur offrir un récit légendaire à la hauteur de leurs œuvres. Cette fois, c’est à leurs personnages qu’ils veulent rendre honneur, en en faisant de redoutables combattants dans le plus pur style shônen.

 

Booksterz-Page-40Pour un premier tome, les auteurs ne sont pas avares en informations et nous en donnent plus que ce qu’on avait demandé. Et d’après leurs dires, ce ne sont que les bases. Tant mieux, car même si le concept est simple et renvoie irrémédiablement à des titres du genre Yu-Gi-Oh, les possibilités qui s’offrent à nous semblent presque infinies. On ne peut s’empêcher de se faire son propre combat dans un coin de sa tête, durant la lecture. Du genre, ça donnerait quoi le Codex de Germinal face à celui de Peter Pan ?! La Fée Clochette mettrait-elle une branlée à Étienne Lantier ? Ça laisse songeur… Le genre shônen est un moule parfait, déjà prérempli dans lequel il ne reste plus qu’à venir y apposer son concept, le liant de son univers. Il a en lui quelque chose de confortable aussi bien pour les auteurs que pour les lecteurs, qui partagent une vision codifiée comprise par tous. Booksterz embrasse cette vision, en y injectant son idée et au terme de ce premier tome, le mélange prend. Le dessin de Guillaume Lapeyre, déjà impressionnant sur City Hall, donne lieu à quelques planches de très grandes qualités. Le travail effectué concernant le chara-design des différents personnages est vraiment réussi et l’ensemble tire le meilleur parti du principe de base.

 

booksterz-ext-1Cette année, la Japan Expo mettait en avant la production française de manga et le public a pu découvrir à quel point elle était riche et vivante. City Hall, Radiant, Dreamland, Save my Pythie et dernièrement, Outlaw Players et Booksterz sont autant d’exemples de la richesse et la diversité de ce que certains appellent le Global Manga. En s’appropriant le format, les auteurs français tirent parti de ses avantages, à commencer par le noir et blanc ainsi que le nombre conséquent de pages par volume. Cela leur permet d’exploiter au mieux leurs univers et de le développer. Une forme de sérialisation qui attire de plus en plus d’auteurs, scénaristes et dessinateurs curieux de se frotter à un format très codifié. Booksterz, avec ce premier tome, apporte sa pierre à l’édifice en nous proposant un concept fun pour un shônen à la française. On attend la suite ! Non, puis imaginez un Pinocchio vs Frankenstein, ce serait tellement cool… !

 

Booksterz (T. 1) de Remi Guerin, Guillaume Lapeyre et Sylvain Dos Santos, aux éditions Kana

Partager