On a lu… DC Saga présente n°1 – Batman Vendetta

On a lu… DC Saga présente n°1 – Batman Vendetta

Note de l'auteur
DC Saga Présente n°1

DC Saga Présente n°1

Thématique kiosque aujourd’hui dans On a lu, avec les chroniques de deux revues dont la qualité des histoires qu’elles nous proposent, confirme encore une fois que ce type de parution recèle nombre de trésors cachés aux yeux de beaucoup. On commence tout de suite avec une aventure du Chevalier noir de Gotham qui se retrouve face à un terrible adversaire.

 

Nous avons déjà eu l’occasion sur le site de dire tous les avantages que les parutions en kiosques représentent pour un amateur de bande dessinée mais ça ne fait jamais de mal d’en remettre une couche. Exprimons d’ailleurs là notre regret, à l’instar de nos petits camarades de la team série : nous aimerions bien chroniquer la majorité des revues anthologiques que nous proposent chaque mois les éditeurs français. D’un rapport quantité/prix insurpassable, ces revues sont également les plus fidèles au mode original de publication.

 

Oui on aimerait bien vous en parler davantage mais le manque de temps, l’offre incroyablement vaste et la spécificité d’un public français aujourd’hui plus porté sur la bd en librairie qu’en kiosque, fait qu’on a malheureusement pas l’opportunité. Si nous essayons de combler cette lacune avec des articles tels qu’On a fait le tri, on regrette tout de même d’en faire si peu pour le kiosque, surtout quand certains journalistes semblent découvrir des séries au moment de leur ré-édition en librairie tant bien même la parution en revue date de quelques mois à peine.

 

Cette longue déclaration terminée, profitons donc de l’occasion qui nous est donnée par Urban Comics (et par Panini dont nous parlerons tout à l’heure) pour nous pencher sur leur dernière revue en date : DC Saga présente.

 

Batman Special #1

Batman Special #1

Récapitulons l’offre kiosque Urban : comme leurs noms l’indique Batman Saga et Green Lantern Saga proposent des séries gravitant respectivement autour du Chevalier noir de Gotham, et du super-héros cosmique tout de vert vêtu. La troisième revue fut DC Saga qui contenait dans ses pages les aventures de Superman, Flash, Supergirl et Justice League.

 

Avec la sortie de Man of Steel et la multiplication des titres autour de la Justice League, Urban décida de diviser DC Saga en deux : Superman Saga et Justice League Saga. Le premier contiendrait les séries centrées sur le dernier fils de Krypton et le deuxième proposerait les séries Justice League, Justice League of America, Justice League Dark, Green Arrow et Flash. Un choix pertinent dans la mesure où le premier gros event depuis le relaunch de DC se concentrerait sur les ligue de justice.

 

Aujourd’hui le titre DC Saga devient DC Saga Présente et proposera des récits récents ou anciens accompagnant l’actualité des autres revues. Ainsi, en nous offrant des histoires anciennes de Batman (oui vieux lecteur qui me lit, je sais que cela fait aussi mal au coeur qu’à moi mais il faut s’y faire. Pour la marmaille de moins de trente ans, les années 80 c’est ancien) mettant en scène Wrath, Urban met en valeur un personnage qui fait son retour dans la série actuellement.

 

Au delà de l’excellente qualité des récits qui nous sont proposés ici, il faut également saluer l’initiative de l’éditeur français. En effet si on a tendance à dire que Panini s’inspire de son concurrent en ce qui concerne l’offre en librairie, on peut voir dans DC Saga présente une offre équivalente a Marvel Classic ; cette revue proposant des épisodes anciens de Marvel. On saluera donc cette tentative pour offrir à moindre coût des vieux récits afin de les faire connaître au plus grand nombre. Car il faut bien le dire, la lutte entre Batman et Wrath mérite de figurer dans les meilleures histoires de la chauve-souris.

 

La nuit où tout bascula

La nuit où tout bascula

On connaît tous l’histoire. Quand le jeune Bruce Wayne vit ses parents mourir sous les balles d’une crapule, il décida de consacrer toute sa vie et tout son être à la justice et devint Batman. Imaginons alors un postulat différent. Un enfant voyant ses parents mourir sous les balles d’un policier ne pourrait-il pas devenir un maître du crime ? C’est sur cette idée que Mike W. Barr crée le personnage de Wrath. Une idée qu’il va pousser très loin en imaginant que ce criminel voit ses parents mourir au même moment que Bruce Wayne perd ses parents.

 

A la lecture de ses origines, on prend rapidement conscience que Wrath est un ennemi redoutable pour Batman. Il n’hésite pas à copier ses méthodes pour devenir un véritable double maléfique de notre héros. Michael Golden renforce cet aspect et va jusqu’au bout de la logique du nemesis ultime, via certains procédés narratifs et visuels tels la mise en parallèle des origines des deux protagonistes, la similarité du costume, ou bien encore ces jeux de miroirs qui interviennent régulièrement tout du long du récit.

 

Si Batman Special # 1 – …The Player On The Other Side ! le premier récit de la revue, fut publié initialement en 1984, les épisodes de Batman Confidential qui suivent sont quant à eux beaucoup plus récents (enfin 2008 tout de même). Série anthologique faisant suite à Batman : Legends of the Dark Knight, Batman Confidential proposa à ses lecteurs différents récits situés dans le passé du héros et conçus par différentes équipes créatives. Parmi celles-ci Tony Bedard et Ralph Morales décidèrent de donner une suite à l’histoire de Wrath en la situant à une époque clé de la carrière de Batman, celle située après la mort de Jason Todd alors que Dick Grayson s’est totalement émancipé de son tuteur pour devenir Nigtwing.

 

Batman vs Wrath

Batman vs Wrath

Plus seul que jamais, Batman va donc devoir affronter de nouveau son nemesis dont le retour pose plusieurs questions. Si la première confrontation entre Wrath et Batman jouait sur l’opposition totale entre les deux protagonistes, Bedard et Morales vont quant à eux construire leur histoire autour du déterminisme et de la destinée. Est-ce que les mêmes événements peuvent impacter de la même manière différents individus ? N’y a-t-il pas une convergence de plusieurs événements distinctifs dans la création de ceux-ci ?

 

En jouant également sur les rapports entre le héros et son sidekick, Wrath Child est une suite digne de son prédécesseur. Les épisodes nous offrent d’excellents moments et si on peut regretter l’encrage du dernier épisode, le tout tient tout de même très bien la route avec en point d’orgue les retrouvailles en plein combat du duo dynamique original. Excellent moment qui nous procure quelques frissons ma foi très agréables.

 

Le duo dynamique

Le duo dynamique

 

Enfin on le souligne assez peu dans nos articles mais l’occasion est trop belle pour ne pas saluer la très bonne traduction de Xavier Hanart sur ces épisodes. Un excellent travail qui retranscrit très bien l’ambiance d’épisodes passionnants qu’on n’hésite pas à placer dans le haut du panier des œuvres sur Batman. Oui il y en a beaucoup, mais celles contenues dans ce DC Saga présente mérite de trôner auprès d’elles.

 

 

DC Saga présente n°1 – Batman Vendetta (Kiosque, Urban Comics, DC Comics) contient les épisodes US de :

  • Batman Special # 1 – …The Player On The Other Side ! (Ecrit par Mike W.Barr et dessiné par Michael Golden)
  • Batman Confidential #13 à #16 – Wrath Child (Ecrit par Tony Bedard et dessiné par Ralph Morales)

Prix : 5.90 €

Partager