On a lu… Super Dinosaure

On a lu… Super Dinosaure

Note de l'auteur

Super Dinosaure – Tome 1

Salut les copains moi c’est Derek ! Je suis un ado et j’adore jouer aux jeux vidéos ! J’arrête pas de faire des parties avec mon copain Dino. Il est trop cool, c’est mon meilleur copain de la terre entière. On s’amuse bien tous les deux, du moins quand on n’empêche pas Max Maximus de voler le Dynore. Le Dynore c’est un métal qui possède de grandes propriétés, c’est mon papa qui l’a découvert. Mon papa c’est le plus fort et avec lui et Dino, on défend le monde contre Max Maximus. Ha oui j’oubliais Dino c’est un tyrannosaure et il a une armure de combat !

 

En France on connaît surtout Robert Kirkman pour sa série The Walking Dead, cette dernière racontant les péripéties d’un groupe de survivants après une invasion de zombies, est devenue un énorme succès que cela soit en bande dessinée ou en fiction télé. Surfant sur le phénomène de l’Amérique des morts-vivants, Delcourt décide de publier un max de bd écrites par le scénariste barbu. Entre un tome d’Invincible et de BRIT, voilà donc que débarque Super Dinosaure qui nous enthousiasme par sa fraîcheur.

 

Dans Super Dinosaure on suit les aventures de Derek et Dino. Le premier est un adolescent surdoué et l’autre est son meilleur ami, un tyrannosaure rendu intelligent suite à des manipulations génétiques. Avec le père de Derek, ils luttent contre Max Maximus car ce dernier veut découvrir l’entrée de l’intra-Terre où se trouve le Dynore.

 

Raconter le pitch de la série c’est un peu comme raconter celui des Tortues Ninja à quelqu’un qui n’en aurait jamais entendu parler : il y a beaucoup de chance pour que la circonspection apparaisse sur son visage. Raconter ce même pitch à un gosse de six ans et vous verrez ses yeux se remplir d’étoiles. Qu’on soit clair, Super Dinosaure est écrit pour les enfants. Après rien n’empêche d’avoir conservé un petit cœur de môme à trente cinq balais.

 

Quoi ? Non pas dans le congélateur bande de détraqués !!!

 

« Cowabunga ! »
« Tu t’es trompé de bd, mec »
« désolé »

Dinosaures, vilains méchants, héros cool, jeux vidéos, machines et armures incroyables c’est le cocktail de rêves pour le petit enfant qu’on a tous en soi. La capacité de Kirkman à ne jamais prendre par dessus la jambe ses personnages, cela quelque soit les situations délirantes dans lesquelles ils sont plongés, force le respect. Lire Super Dinosaure c’est lire un vieil épisode de super-héros plein de méchants et de machines improbables.

 

Super Dinosaure doit aussi beaucoup à Jason Howard, son dessinateur. Les deux compères travaillent déjà ensemble sur la série Wolf-Man et sont en adéquation pour raconter les extraordinaires aventures de Derek et son copain tyrannosaure. Si ces visages semblent toutefois assez figés, les qualités d’Howard se trouvent davantage dans son bestiaire de dinosaures et ses engins incroyables s’inspirant de la culture populaire de différents pays. Dino possède ainsi autant d’armures qu’Iron Man, et lui et son copain n’hésite pas à piloter également d’énormes robots de combats.

 

Ce premier volume de cette série encore en cours aux USA est donc une agréable surprise de la part d’un auteur s’enlisant dans ses histoires de zombies. Toutefois, celle-ci doit transformer l’essai et certaines pistes lancées dans les premiers épisodes (principalement centrés autour du père de Derek) ne demandent qu’à être bien développées. On attend la suite avec curiosité afin de savoir si Kirkman saura s’y prendre pour exploiter le potentiel de son histoire sans en perdre la fraîcheur des premiers moments.

 

 

 

Super Dinosaure – Tome 1 (Delcourt, Image, Skybound) comprend les épisodes Super Dinosaur #1 à #5 et Super Dinosaur Origins Special

Ecrit par Robert Kirkman

Dessiné par Jason Howard

Partager