• Home »
  • JAPAN »
  • On a lu… VS Earth (T. 5) de Kazutomo Ichitomo et Yoshihiko Watanabe
On a lu… VS Earth (T. 5) de Kazutomo Ichitomo et Yoshihiko Watanabe

On a lu… VS Earth (T. 5) de Kazutomo Ichitomo et Yoshihiko Watanabe

Note de l'auteur

couv_288320Et c’est parti pour le round 5 du combat entre l’humanité et notre chère mère la Terre. Ça y est, cette fois, la machine est vraiment lancée et le titre a finalement trouvé sa place et son rythme. Partant d’une idée basique, VS Earth a su évoluer, tout en construisant son univers et ce nouveau tome enclenche la vitesse supérieure. Mettant en scène une toute nouvelle forme de danger dans un incroyable crescendo, on tient très certainement le meilleur tome depuis le début du titre et on s’en réjouit carrément.

 

Suite à leur récente victoire, les Pillar Breakers bénéficient d’une toute nouvelle légitimité. L’équipe de l’Institut de recherche des catastrophes géologiques, chargée de combattre les piliers profonds qui apparaissent un peu partout, se voit attribuer un tout nouveau QG. L’occasion pour Haruto, Leo, Hayashi et Hyoma, devenus des héros, de tester leurs tout derniers équipements. Mais l’arrivée d’un étrange jeune garçon va alors avoir des conséquences cataclysmiques pour l’Institut et les Pillar Breakers. Est-ce un pilier ou un modifié ? Où se situe son cœur ? Qui pourra l’arrêter ? Autant de questions qui vous brûlent les lèvres durant la lecture et qui trouvent toutes une réponse dans ce tome haletant. Jusqu’ici, VS Earth n’a jamais lésiné sur l’action, nous proposant une confrontation à chaque tome, tout en faisant constamment évoluer la nature de l’adversaire. Ici, il prend une toute nouvelle forme, bien plus pernicieuse et bien plus aboutie que les précédentes. Pour le moment, les auteurs cachent quelque peu les trous de leur histoire en maintenant un rythme élevé et en parvenant à se renouveler. Mais il leur faudra bien prendre le temps, un moment ou l’autre, de combler les blancs, concernant notamment ces fameux piliers de la mort du fin fond des entrailles de la Terre. Bah, ouais, c’est quand même le nerf de la guerre… !

 

4045f5a4Le tome est presque entièrement construit autour d’un contre-la-montre avec cette menace de mort imminente. Tout est dans le timing et le sentiment d’urgence fonctionne parfaitement. Haruto et les autres tentent d’endiguer la menace mais se retrouvent complètement démunis. C’est l’occasion de mettre en avant l’armoire à glace de l’équipe, Hyoma dans une longue et intense séquence. De tome en tome, VS Earth semble plus à l’aise et s’impose doucement grâce à sa ligne directrice limpide, ses enjeux clairs et sa progression rapide. Son ton adulte lorgnant vers une SF horrifique donne lieu à quelques excellentes idées visuelles. Le dessin aussi commence à prendre une véritable assurance. Anguleux, nerveux et incisif, le trait s’affirme et nous offre à voir quelques pages d’une incroyable force graphique. Ici, on reste surtout saisi par le jeune garçon qui parvient à atteindre un certain niveau dans le glauque et on en redemande. Bref, VS Earth commence à prendre du galon et s’avère toujours autant efficace, si ce n’est plus qu’avant. L’éditeur Kurokawa s’est trouvé un petit titre mais qui finit par faire son petit bonhomme de chemin.

 

VS Earth (T. 5) de Kazutomo Ichitomo et Yoshihiko Watanabe, aux éditions Kurokawa

Partager