On a vu… que NCIS aurait pu être sur NBC

On a vu… que NCIS aurait pu être sur NBC

C’est la rentrée au Daily Mars ! Et pour cette saison 2013-14, afin d’être plus réactif sur l’actu, le binôme « On a vu »/ »Revue de presse » devient tout simplement « On a vu », et sera, suivant l’actu, une réaction critique, ou une revue de presse. Bonne rentrée, et bonne lecture !

« Si tu voulais être le premier, fallait nous garder »

Je vous entends déjà, derrière votre écran vous fendre d’un « si ma tante en avait, elle s’appellerait Gaston ». D’une, va falloir se calmer. C’est la rentrée, on est tous agacés, mais ce n’est pas une raison. Ensuite, sachez que j’ai d’excellents arguments. Enfin… Alan Sepinwall a d’excellents arguments.

Dans son excellent blog « What’s Alan Watching », hébergé chez HitFix.com, le critique télévisuel le plus célèbre des États-Unis, Alan Sepinwall (1), revient sur un point d’histoire de la télévision qui lui semble être majeur. Et on en revient à NBC (2). Et on parle de JAG. Et ça, c’est déjà plus surprenant. Surtout quand le raisonnement est le suivant : est-ce que NBC est dans la mouise parce qu’elle a annulé JAG au bout d’une saison ?

Qui dit JAG dit fiction pour retraités en recherche d’action mollassonne et de gens bien faits en uniforme. Certes. Mais qui dit JAG dit spinoff. Et donc NCIS. Et NCIS : LA. Et donc un total de 38 millions de téléspectateurs par semaine, avec respectivement le numéro un et le numéro quatre dans les audiences US. Et donc NBC numéro un des audiences. Et donc la fin de la loose.

Au lieu de cela, en 1996, la série est passée de NBC à CBS. Elle y sera légèrement modifiée (changement du personnage féminin, en passant de la blonde Tracy Needham à la brune Catherine Bell). Mais surtou,t elle y durera 10 saisons, n’augmentant pas particulièrement son audience par rapport aux années NBC, mais restant stable tout le long. Et donc, surtout, donnant naissance à la franchise la plus profitable de la télé depuis CSI (déjà sur CBS).

NCIS, sur NBC (dans le bizarro world, celui où Eric Stoltz est Marty McFly)

Évidemment, tout n’est que spéculations. Comme le souligne Sepinwall, la série ne possédait pas l’ADN de NBC. Elle était vraiment faite pour CBS, qui possède une audience plus âgée. Pourrait-on imaginer NCIS sur NBC aujourd’hui ? Juste avant Hannibal ? Ou juste après Parks and Recreation ? Ce phénomène d’audience aurait-il permis à d’autres séries de devenir des succès ? Des séries plus « NBC » ?

Après tout, depuis 8 ans, la FOX met à l’antenne une série qui est un réel succès d’audience, et qui pourtant ne lui convient pas complètement : Bones. Tout ça parce que ce show ne plaît pas vraiment au cœur de cible de la chaîne (et donc les annonceurs qui donnent de l’argent). La preuve, la série ira s’enterrer le vendredi soir à compter de novembre (être déplacée au vendredi, soirée désertée par le public aux USA, c’est un peu soit signer l’arrêt de mort d’une série, soit faire comprendre qu’on n’en attend plus rien).

Alors oui, imaginer qu’en gardant JAG, NBC possèderait un aimant à audience aussi fort que NCIS aujourd’hui, tout en se détournant de sa base, c’est un peu gros. Mais il y a bien quelqu’un qui, depuis 11 ans, qu’il soit toujours chez NBC ou pas, doit se dire : « Bordel, si seulement on avait gardé ce show tout chiant avec des militaires… »

(1) : Le même Alan Sepinwall qui nous a gratifiés d’une interview passionnante qui a agrémenté notre dossier NBC durant tout l’été.

(2) : Oui, c’est une façon détournée de dire qu’on n’a pas envie que l’été s’arrête.

Partager