Once Upon A Time (bilan de la saison 2)

Once Upon A Time (bilan de la saison 2)

Note de l'auteur

Photo ABC

La deuxième saison de Once Upon A Time se sera révélée très inégale. Parfois géniale et parfois prise de gros coups de mou, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en tirer un bilan est un exercice ardu tant il n’est pas évident de savoir par quelle bout prendre la saison 2 du show d’ABC. Attention  : cet article contient des spoilers !!!

Une saison en dent de scie

Les showrunners de Once Upon A Time, Adam Horowitz et Edward Kitsis (tout deux ex-scénaristes de Lost), savent-ils où ils vont avec leur série féerique ou avancent-ils en tâtonnant dans le noir et en avisant au fur et à mesure ? Une chose est sûre, ils ne semblent pas encore maîtriser totalement la direction qu’ils souhaitent faire prendre aux personnages de leur show. L’évolution de la plupart d’entre eux suit en effet un véritable parcours semé d’embûches, progressant parfois et régressant d’autres fois.

Mary Margaret a, par exemple, eu cette année une intrigue relativement sombre qui aurait pu permettre d’explorer une autre facette de son personnage, mais cette storyline est malheureusement morte dans l’œuf. Regina et Gold ont en revanche connu plus de changements et leurs personnages de méchants ont bien plus évolué que les autres. Des personnages qui ont globalement tous eu du mal à progresser cette saison, conséquence d’une écriture qui frôle bien trop souvent le ras des pâquerettes. Cependant, les scénaristes ont renversé la vapeur en fin de parcours et pris la bonne décision d’éloigner enfin la série de Storybrook pour se concentrer davantage sur son univers féerique.

Au pays des contes de fées 

Le Capitaine Crochet – Photo ABC

L’une des particularités les plus intéressantes de Once Upon A Time est sa capacité à revisiter certains contes et légendes du folklore universel. Si certains nouveaux personnages auront été très bien exploités dans cette deuxième saison (comme le Capitaine Crochet, abordé sous un angle tout à fait génial), d’autres auront cependant disparu de la circulation un poil trop rapidement (Mulan, Aurore et compagnie).

Parmi les contes abordées cette année il est donc important de noter la brillante relecture de Peter Pan. Cela a commencé avec l’introduction du personnage du Capitaine Crochet avant d’évoluer jusqu’au deux derniers épisodes de la saison, qui ont proposé aux spectateurs une version bien plus sombre du Pays Imaginaire (Neverland en anglais) que celle de James Matthew Barrie.

C’est donc comme cela que la série marque des points cette saison : en parvenant à prendre possession d’un célèbre conte et à nous surprendre en le montrant sous un nouveau jour. Cela dit cela ne marche pas systématiquement et l’utilisation du personnage de Frankenstein, par exemple, aura été de loin l’une des moins bonnes idées des auteurs du show depuis sa création. Sous employée et mal menée, cette intrigue en aura déconcerté plus d’un.

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin

Emma et sa maman – Photo ABC

L’introduction d’un nouvel ennemi, à la fin de cette saison 2, est une très bonne initiative de la part des scénaristes. Au bout d’un moment, il était grand temps d’arrêter de faire de Gold ou Regina les méchants du show (avant qu’on commence à vraiment tourner en rond). Le personnage de Cora nous aura fait un peu souffler de ce côté là, mais c’était loin d’être suffisant.

Ce nouveau méchant est d’ailleurs des plus surprenant étant donné qu’il semble s’agir de Peter Pan lui-même. Peu de choses sont révélés à la fin de cette saison mais il semblerait qu’une obscure et effrayante intrigue se développe autour du chef des Enfants Perdus, et cela promet une saison 3 des plus captivante. En somme, si la deuxième saison de Once Upon A Time est loin d’être parfaite, elle continue de prouver que cette série est pleine de potentiel et qu’elle a encore plus d’un tour dans son sac.

Il était une fois au pays des Merveilles

Once Upon A Useless Spin-off

A la rentrée, Once Upon A Time reviendra donc sur ABC, mais elle ne fera pas son retour toute seule. Le network américain a en effet donné son feu vert à un spin-off de la série concentré sur un univers particulier : le fameux Pays des merveilles (Wonderland en anglais) de Lewis Carroll. Une première bande-annonce a d’ailleurs déjà été dévoilée et vous pouvez la visionner ci-dessous. Et à en juger par ces premières images, ce n’était peut-être pas la peine de commander un spin-off…

ONCE UPON A TIME, Saison 2 (ABC)

Créée et showrunnée par Adam Horowitz et Edward Kitsis

Avec : Ginnifer Goodwin (Snow White/Mary Margaret Blanchard), Jennifer Morrison (Emma Swan), Lana Parrilla (The Evil Queen/Regina Mills), Josh Dall (Prince Charming/David Nolan), Jared S. Gilmore (Henry Mills), Robert Carlyle (Rumplestiltskin/Mr. Gold), Raphael Sbarge (Jiminy Cricket/Archie Hopper), Jamie Dornan as Huntsman/Sheriff Graham Humbert), Eion Bailey (Pinocchio/August Booth), Meghan Ory (Red Riding Hood/Ruby), Emilie de Ravin (Belle/Lacey), Colin O’Donoghue (Captain Killian « Hook » Jones), Michael Raymond-James (Baelfire/Neal Cassidy)

Partager