On a vu… les parents et enfants à suivre cet automne dans les comédies

On a vu… les parents et enfants à suivre cet automne dans les comédies

La famille, on en mange à toutes les sauces cet automne sur les networks. Celle de Welcome to the Family a déjà mis les voiles ? Pas grave, d’autres sont encore là. Si The Neighbors domine assez nettement le genre en ce début de saison, d’autres parents méritent un coup d’œil attentif.

Le grand-père idéal : Terry « The Cannon » Gannon, Jr. (James Caan / Back in the game)

Sacré James Caan. Dans le rôle d’un vieux machin qui passe son temps à picoler, s’énerver et faire des coups tordus, l’acteur fait figure d’excellente surprise en ce début de saison. Attraction numéro 1 de la comédie des frères Cullen, il se régale dans un rôle pas très politiquement correct mais non dénué de subtilités. Si la série parvient à raffermir son ton, The Cannon n’a pas fini de nous faire rire.

Le remplaçant : Tom Miller (Beau Bridges / The Millers) ? Euh non, en fait. Pas vraiment.

Mom, avec Allyson Janney et Anna Faris. Photo CBS

La grand-mère idéale : Bonnie (Allison Janney / Mom)

Une autre bonne surprise. Dans un rôle qui pourrait transformer l’actrice en Charlie Sheen du pauvre, il y avait tout à craindre de la participation de Janney à la nouvelle comédie de Chuck Lorre. Sauf qu’elle s’en sort très bien. À cela, deux raisons : l’écriture de la série est beaucoup moins faible que ce que l’on pouvait craindre, et l’actrice s’investit vraiment dans le personnage imaginé par Gemma Baker et Eddie Gorodetsky. Dans ce rôle d’ex-junkie combinarde, elle s’en sort jusqu’ici avec les honneurs. Maintenant que la série a obtenu une saison complète, il faut confirmer.

La remplaçante : Lorna (Linda Lavin / Sean Saves The World)

Un génie. Extraterrestre. Dans le New Jersey.

Les parents idéaux : Larry Bird et Jackie Joyner-Kersee (Simon Templeman et Toks Olagundoye / The Neighbors)

Si je fais du lobbying ? Presque. Ce ne sont pas les parents les plus emblématiques de ce que doit être une famille ? C’est assez vrai. Mais en même temps, ce n’est pas ma faute si en cinq épisodes depuis la rentrée, ces deux-là nous ont sorti cinq très bonnes prestations. Entre ces deux acteurs, il y a une vraie alchimie : dans leurs échanges comme dans la façon dont chacun occupe l’espace, la combinaison est assez épatante. Et ce n’est pas le très bon Challoweenukah de la semaine dernière qui me fera dire le contraire.

Les remplaçants : Terry Jr Gannon (Maggie Lawson / Back in The Game) et Sean (Sean Hayes / Sean Saves The World)

Danny Gannon : un gamin qui n’en fait pas trop. Dans une comédie, c’est fort agréable.

La fille idéale : Amber Weaver (Clara Mamet / The Neighbors)

On reste dans The Neighbors mais on passe chez les humains. Pourquoi choisir Amber ? Parce que l’essentiel des effets comiques où elle brille la placent en interaction avec Debbie, sa mère. Généralement, c’est court mais c’est aussi très efficace. Toutes les deux n’arrivent pas à communiquer et pourtant, elles s’aiment. C’est autour de cette donnée que se structurent tous leurs rapports et c’est souvent très drôle. Bien joué.

La remplaçante : Ellie (Samatha Isler / Sean Saves The World)

Le fils idéal : Danny Gannon (Griffin Gluck / Back in the Game)


La solution de facilité, ç’aurait été de parler encore de Dick Butkus. Mais je dois dire que la prestation du petit Gannon me plaît bien parce que son personnage est utilisé de façon sporadique mais assez efficace. On ne cherche pas à multiplier les scènes avec lui, ça évite de placer un gosse dans une situation de surjeu. Or, c’est une évidence : le plus souvent, dans une comédie, un enfant qui fait rire est un enfant qu’on voit peu. Là aussi, il faut voir comment les choses évolueront… Mais si,  dans Mom, le personnage de Violet pouvait être aussi bien utilisé, ce serait une bonne idée.

Les remplaçants : Dick Butkus (Ian Patrick / The Neighbors) et Roscoe (Blake Garrett Rosenthal / Mom)
Partager