PIFFF, le palmarès

PIFFF, le palmarès

Voilà, c’est fini. 10 jours de bonheur cinématographique, 10 jours où nos yeux ont pleuré, de bonheur ou du sang (Silent Hill Revelation 3D). Fini les nuits de quatre heures, les repas à base de fast food, confiseries et boissons gazeuses énergétiques…

Avant de vous livrer le palmarès, j’aimerais remercier tout particulièrement la charmante équipe de l’agence Miam qui nous a permis de couvrir le festival: Merci beaucoup Blanche Aurore, Nathalie et Roxanne.

Et, comme dans les Césars, j’aimerais aussi remercier ma femme qui a fait preuve d’une patience d’ange durant ces 10 jours.

LES PRIX DU JURY DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE

Le jury de la compétition internationale est composé des réalisateurs français Nicolas Boukhrief, Xavier Gens, Pascal Laugier, Julien Carbon et Laurent Courtiaud


PRIX DU JURY DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE – Meilleur long-métrage

THE BODY (EL CUERPO)

Réalisé par Oriol Paulo (Espagne – 2012)

Le corps d’une jeune femme décédée disparaît mystérieusement d’une morgue. L’enquête est ouverte.

Distribué en France par INITIATIVE CINEMA ONE

 


The Body – Trailer par pifff

 

MENTION SPÉCIALE DU JURY DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE

Le jury tenait à saluer le travail de ce jeune réalisateur péruvien de 23 ans qui les a impressionnés.

THE CLEANER (EL LIMPIADOR)
Réalisé par Adrian Saba (Pérou – 2012)

Lima, Pérou. La capitale péruvienne est frappée par un virus foudroyant. Eusebio, homme bourru et solitaire, est chargé de déblayer les rues encombrées par les cadavres. Il va alors tomber sur un jeune garçon miraculé…

 


The Cleaner – Trailer par pifff

 

PRIX DU JURY DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE – Meilleur court-métrage international

EXIT
Réalisé par Daniel Zimbler (Grande-Bretagne – 2011)

Lors d’une partie de campagne, ce qui commence comme une simple boutade entre les convives va progressivement s’orienter vers le rituel de magie noire…

 

LES PRIX DU JURY COURT-MÉTRAGE FRANÇAIS

Le jury courts-métrages est composé d’Anaïs Bertrand (productrice), Eddy Brière (photographe), Rodolphe Chabrier (superviseur des effets spéciaux chez Mac Guff) et Abel Ferry (réalisateur)

GRAND PRIX DU COURT-MÉTRAGE FRANÇAIS

NOSTALGIC Z
Réalisé par Carl Bouteiller

Deux survivants expliquent comment tuer les différents types de zombies, du simple zombie chômeur au redoutable zombie banquier !

PRIX SPÉCIAL DU JURY DU COURT-MÉTRAGE FRANÇAIS

Le jury a souhaité saluer l’audace du réalisateur qui a osé se lancer dans un court-métrage expérimental.

FOOD ELLE
Réalisé par Corentin Quiniou

Dans le décor unique d’une cuisine épurée, nous allons découvrir les expériences d’une étrange femme…

LES PRIX DU JURY CINÉ+ FRISSON

Le jury Ciné+ Frisson est composé de Myriam Hacene (directrice de la chaîne) et Christophe Commeres (directeur adjoint)

PRIX SPÉCIAL CINÉ+ FRISSON – long-métrage

THE BODY (EL CUERPO)
Réalisé par Oriol Paulo (Espagne – 2012)
> La chaîne offre une campagne de promotion sur les antennes de Ciné+ (25 diffusions) a l’occasion de sa sortie en salles. ̀

PRIX SPÉCIAL CINÉ+ FRISSON – court-métrage

NOSTALGIC Z
Réalisé par Carl Bouteiller
> Achat par la chaîne pour une diffusion sur ses antennes.

LES PRIX DU PUBLIC

PRIX DU PUBLIC – long-métrage

CITADEL
Réalisé par Ciaran Foy (Irlande – 2012)

Jeune père de famille modeste, Tommy bascule dans l’agoraphobie suite à l’agression de sa femme enceinte par un gang ultra violent et monstrueux.


Citadel – Trailer par pifff

PRIX DU PUBLIC – court-métrage français

NOSTALGIC Z
Réalisé par Carl Bouteiller

PRIX DU PUBLIC – court-métrage international

RECORD/PLAY
Réalisé par Jesse Atlas (USA – 2012)

Depuis la mort de sa femme, un homme écoute en boucle les cassettes sur lesquelles celle-ci avait l’habitude de s’enregistrer. L’une d’elle va faire plus que raviver des souvenirs.

 

BILAN / SOIRÉE DE CLÔTURE
Mad Movies avec l’association Paris Ciné Fantastique, organisatrice du PIFFF, présidée par Gérard Cohen, tirent un bilan très positif de cette seconde édition, doublée dans sa durée : 9.000 spectateurs.
Les membres du jury de la compétition internationale ont souhaité remercier le public d’être si nombreux et assidu aux séances du festival. Selon eux, aller en salles voir des films fantastiques sur grand écran
constitue aujourd’hui un acte militant. Ils ont donc invité le public à venir toujours plus nombreux aux prochaines éditions du PIFFF.
Pour clôturer le festival, les organisateurs se sont associés à Metropolitan FilmExport qui présentait en avant-première le film SILENT HILL : REVELATION 3D, en présence de son réalisateur Michael J. Bassett,venu tout spécialement (le film sort en France le 28 novembre). Celui-ci s’est déclaré très honoré, à la vision de la programmation du festival, d’avoir été choisi pour clôturer cette 2e édition.
Il était pour l’occasion entouré d’une vingtaine de nurses issues de l’imagerie Silent Hill qui ont effrayé les spectateurs tout au long de leur parcours jusque dans la salle de projection.
Cette année encore, la direction artistique et la programmation des longs-métrages étaient assurées par Fausto Fasulo, également rédacteur en chef du magazine Mad Movies. Cyril Despontin, déjà à l’initiative du festival Hallucinations Collectives à Lyon, était le Directeur Délégué du festival.
R-One Chaffiot et Benjamin Leroy ont respectivement sélectionné la compétition courts-métrages français et courts-métrages internationaux.

Partager