Pilote Automatique : Mom (CBS)

Pilote Automatique : Mom (CBS)

Note de l'auteur

L’histoire : Christy est à bout. Serveuse dans un restaurant chic, elle ne peut s’empêcher de penser à ce qu’aurait pu être sa vie si elle n’avait pas eu son adolescente de fille alors qu’elle n’était… qu’une adolescente. Et comme si cela ne suffisait pas, c’est le moment que choisit sa mère, ex alcoolique, junkie et croqueuse d’hommes pour refaire surface. Les retrouvailles s’annoncent compliquées…

Autour de la série : Héritier de la sitcom américaine des années 70, et plus particulièrement de Norman Lear, créateur de l’hallucinante All in the Family (à voir absolument si ce n’est déjà fait !), Chuck Lorre est à l’origine de cette nouvelle comédie de CBS, un network qu’il a activement aidé à amener au plus haut. Aimées ou détestées, ses œuvres (Mon Oncle Charlie, The Big Bang Theory et Mike & Molly) sont parmi les plus suivies du petit écran US. Mom repose sur l’association d’une routarde du petit écran (Allison Janney, parfaite dans A la Maison Blanche… et parfaite dans tout ce qu’elle fait) et d’une « newbie » (Anna Faris, l’idiote en chef de la série cinématographique Scary Movie). Pour les connaisseurs de rires enregistrés, French Stewart, l’ex alien originaire de la 3ème Planète après le soleil, fait également partie de la distribution. Enfin on ne saurait achever ces petites présentations sans mentionner le fait que le diffuseur, CBS, le plus gros pourvoyeur de sitcoms traditionnelles, a les plus hautes attentes en terme d’audience. L’obligation de résultats est donc… haute. Très haute.

Avis : Très classique dans sa forme, Mom est relativement sage dans son propos, les vannes surfant sur la crête du mauvais goût. Si vous êtes donc allergiques aux blagues sur les flatulences, récurrentes dans Mon Oncle Charlie et Mike & Molly par exemple, vous pouvez jeter un œil. D’autant que ce pilote, à la mécanique certes convenue mais efficace, provoque le rire ici ou là, soit grâce à la qualité intrinsèque de son écriture, soit grâce à la performance de certains de ses interprètes. Malheureusement, tout le monde ne peut pas avoir le tempo comique parfait de French Stewart… Et là Anna Faris est très clairement pointée du doigt. Dans une sitcom, tout comme dans une pièce de Feydeau, tout est histoire de rythme. Il faut lâcher sa réplique selon le bon tempo mais aussi (surtout ?) savoir écouter son partenaire et réagir très exactement au bon moment. Le double gros problème de Faris est donc non seulement de ralentir le rythme par une interprétation trop lourde et balourde mais aussi de ne pas réussir à renvoyer les blagues convenablement ses partenaires, il est vrai tous plus expérimentés qu’elle dans ce sport télévisuel.

En ce qui concerne l’histoire – ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une sitcom qu’il faut sous-estimer son intrigue – il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que Mom réussit à s’ancrer dans une réalité sociale, celle des « petites gens », des travailleurs obligés de se lever chaque matin pour gagner une croûte souvent rassie et qui rêveraient de passer l’après-midi sur le confortable sofa d’un café. Cette « conscience » sociale est attachante… et une source de vannes à ne pas négliger, aussi. La mauvaise ? Elle est à lire après… cette alerte Spoilers… A la fin de l’épisode pilote, Christy apprend que son adolescente de fille est enceinte. Pourquoi ? Pourquoi ?? Pourquoi ne pas se concentrer sur la dynamique fragile, mais réussie, de la mère Janney / fille Faris ? Un duo attachant, solide et prometteur, qui n’avait pas besoin d’être complété par une intrigue autour de la « petite adolescente enceinte comme sa mère et sa grand-mère avant elle »… On a l’habitude de dire qu’intégrer un bébé à une sitcom à l’antenne depuis quelques saisons est la pire manière de prolonger (artificiellement) son intrigue. Que penser d’une série utilisant cette ficelle dès son pilote… ?

Mom est classique mais efficace. On n’en attendait pas moins de la part de la team Chuck Lorre. Le pilote réussit le minimum syndical, et pourtant si compliqué, celui de faire rire. Mais on ne peut pas vraiment en tenir responsable Anna Faris…

MOM (CBS), Pilote

Écrit par Chuck Lorre, Gemma Baker et Eddie Gorodetsky

Réalisé par Pamela Fryman

Avec : Anna Faris (Christy), Allison Janney (Bonnie), Nate Corddry (Gabriel), French Stewart (Rudy), Matt Jones (Baxter)

Partager