Pilote Automatique : Reign (CW)

Pilote Automatique : Reign (CW)

L’histoire

Après avoir échappé à une tentative d’empoisonnement dans le couvent où elle était retirée depuis 5 ans, Mary Stuart se réfugie à la cour du roi de France, où son futur mari, le prince François, réside.

Autour de la série

La série a été créée par Laurie McCarthy, scénariste expérimentée qui a déjà fait ses armes sur des séries comme GCB (ou Good Christian Belles), Ghost Whisperer, Windfall, Felicity (la dernière saison, je vous laisse en tirer vos propres conclusions), FBI Family et Beverly Hills (les deux dernières saisons de la série originale). La distribution est composée d’acteurs relativement peu connus du public, même si on a pu les apercevoir dans de nombreuses séries.
Reign est diffusée sur la CW, qui fait des scores de chaîne du câble alors qu’elle est disponible gratuitement dans quasiment tous les États-Unis. Avec cette série, elle continue de se repositionner. Et après les super héros et l’action, elle s’attaque au mélange entre histoire et fantasy (juste un soupçon). Mise à part ça, la série a déjà fait parler d’elle, en censurant une scène de masturbation un peu trop crue.

Avis

Plutôt que de vous faire une critique, j’ai choisi d’imaginer une conversation entre les diffuseurs et un producteur, qui aurait pu mener à la création de la série.

Diffuseur (Bob de son faux prénom) : Bon les gars, Arrow, ça marche. Vampire Diaries, ça marche. On doit continuer comme ça et essayer de faire un nouveau truc que les ados adorent mais auquel on ne comprend rien. Qu’est-ce qui marche en librairie chez les pisseuses ?

Adjoint de diffuseur (nous l’appelerons Stuart) : Le benchmark du quadrimestre a montré qu’on avait une hausse de l’intérêt des adolescents pour un livre appelé… Le Trône de Fer. Nos recherches approfondies ont montré que les tweens (1) aimaient beaucoup les robes médiévales, parler de sexe et les livres où l’amour est impossible.

Producteur (Jess) : J’ai justement reçu un projet qui pourrait aller dans ce sens. Une série qui porterait sur la jeunesse de Mary Stuart à la fin du 16e siècle…

Bob : Waou… tu t’emballes Jess ! L’histoire, les jeunes n’y comprennent rien et s’en foutent royalement. Qui c’est en plus cette Mary Stuart ? Sauf si c’est la fille de Jeanne d’Arc, ça n’a aucun intérêt…

Stuart : Non, mais ça peut être une bonne idée si on rend le projet plus sexy. Un truc du genre : quand The Tudors rencontre Game of Thr

Bob (coupe la parole) : POP POP POP. Je t’arrête tout de suite, pas de seins nus ou d’éjaculation chez nous. On est sur la CW, donc pas de porno soft à la HBO. Au mieux, je peux laisser des images d’une jeune fille jouant à touche pipi avec sa robe en respirant fort, mais c’est tout.

Jess : Tu vas voir, on va te pimper ça Bob, tu vas adorer. On va éviter d’être trop proche de l’histoire, les jeunes n’y comprennent rien et l’histoire européenne, personne n’y connaît rien. De toute façon, à l’époque, entre les complots de meurtre, les empoisonnements et les adultères, la vie était plutôt monotone à la Cour de France. Au lieu de ça, on place un triangle amoureux, ça a super bien marché sur Vampire Diaries.

Bob : J’aime bien ça, c’est très Twilight… On pourra faire des tee-shirts #TeamRoi, #TeamBâtardduRoi et organiser des concours de tweets.

Stuart : Super, ça Bob, vous êtes génial ! Et puis ensuite, on rajoute un peu de sorcellerie. Nostradamus, c’était à la même époque, ça pourrait marcher nickel.

Jess : Oui voilà, un peu de sorcellerie, un triangle amoureux, quelques complots, des hyper beaux gosses de 30 ans, alors qu’ils sont censés en avoir 14 et on est bon ! En plus, les filles vont adorer les robes de princesse qu’on leur préparera et on mettra plein de musique d’un groupe en vogue, genre les Lumineers. Comme ça, ça les détournera des dialogues qu’on n’aura pas le temps ou l’envie d’écrire.

Bob : C’est ça qu’on veut ! Faites-moi mouiller la tween au point qu’elle veuille sortir son portefeuille pour copier les trucs de la série. Ça me plait ça ! Bon, la réunion est finie, je dois aller me toucher, tellement je suis génial.

Stuart : Super Bob !!! Je vous fais un compte-rendu de la réunion ASAP et on se concerte avec Jess pour faire revenir vos suggestions à la scénariste qui a proposé le projet.

Bob sort de la pièce en commençant à déboutonner son pantalon. (Comment ça je fais dans le cliché ?)

Jess (à lui-même): On va lui apporter un valium avec les commentaires alors. Elle a fait GCB l’année dernière, et la dernière saison de Felicity, alors on sait qu’elle est capable de tout. Mais là, quand même, on va loin.

Episode 2 ?

Indéniablement. Surtout pour avoir la possibilité d’imaginer de nouvelles conversations passionnantes.

(1) : en VF, le pré-adolescent.
Partager