Top 5 des acteurs porte-malheur de séries

Top 5 des acteurs porte-malheur de séries

La semaine dernière, nous vous parlions des acteurs qui nous manquent. Cette fois-ci, place à ceux qui se prennent souvent les pieds dans le tapis. Vous avez dit chat noir ? Nous aussi !

Tyler Labine.

Tyler Labine

Dans la typologie du chat noir, Labine, c’est le genre de matous qui vous récupère le ruban du vainqueur à tous les concours. Invasion, Mad Love, Sons of Tucson, Reaper, Animal Practice… le Canadien enchaîne les rôles plus ou moins pénibles sans jamais pouvoir sortir d’un profil trop souvent caricatural. En même temps, il n’a pas trop l’occasion de développer un personnage sur le temps long, et donc d’émouvoir vraiment. Sa rencontre avec Greg Garcia, pour Super Clyde, aurait pu l’aider à renverser la vapeur. Sauf que CBS n’a pas retenu la série dans sa grille de rentrée. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.

JoAnna Garcia.

Joanna Garcia

Place à la « petite brune qui ne porte pas chance ». Ici aussi, c’est un exemple de choix. Privileged, Better with You, Animal Practice (elle était à côté du singe)… les séries s’enchaînent et Joanna passe d’un projet bancal à l’autre avec une certaine constance. Ce n’est pas la pire actrice de sa génération mais franchement, elle n’est pas inoubliable. Loin de là. Pire : elle suscite une certaine indifférence. À tel point que lorsqu’on la voit à l’écran, on se surprend à dire « Ah mais elle est là ? ». Et c’est tout. Pas facile de construire une carrière en suscitant ce type de réactions.

Matthew Perry

Un cas un peu particulier. Depuis Friends, on adore le revoir dans des séries dramatiques (The West Wing, The Good Wife, Studio 60 quand c’est bien). Problème : ce garçon replonge souvent dans les projets de comédie où il nous ressort toute la partition de Chandler Bing (Mister Sunshine, Go On). Tout ça est plus frustrant qu’autre chose. Et si on le recroise à la tête d’une nouvelle comédie, on pourrait se mettre à sérieusement grincer des dents.

Kyle Bornheimer

Kyle Bornheimer

Sa carrière avait pourtant bien commencé avec des apparitions dans Will & Grace, How I met your mother ou Party Down. Kyle Bornheimer était en train de gravir les échelons doucement mais sûrement, jusqu’à ce jour de 2008 où on lui proposa le Graal, une série dont il serait la star : Worst Week. Commencer sa carrière de star sur un titre si négatif n’est peut être pas une bonne idée. La série fut annulée au bout d’une saison, comme les trois suivantes auxquelles il participait en tant que régulier (Romantically Challenged, Perfect Couples et Family Tools). Habitué de la comédie, Kyle tentera de contrer le sort dans une série dramatique d’A&E, Those who Kill. En espérant que ce ne sera pas sa série qui sera prématurément tuée.

Laura Benanti

Laura Benanti est d’abord une comédienne de théâtre. Elle a notamment remporté un Tony Awards pour sa performance dans la comédie musicale Gypsy en 2008. À la télévision, c’est malheureusement moins glorieux. Starved, Eli Stone, The Playboy club et finalement Go On sont une malheureuse suite d’échecs, avec un record pour The Playboy Club qui a été annulée au bout de deux épisodes. Heureusement, Laura Benanti a beaucoup d’humour et a participé à une performance un peu spéciale pendant la dernière cérémonie des Tony Awards à voir ci-dessous.

Partager