Preview Tropico 6

Preview Tropico 6

Quatre ans après le fort sympathique Tropico 5, la célèbre licence prépare un retour attendu avec un sixième opus qui s’annonce prometteur. Tropico est une très bonne série de jeux de gestion/city-builder qui sent bon le rhum. Le joueur se retrouve au cœur des caraïbes, à la tête de la petite république bananière de Tropico et dans la peau du El Presidente, un dictateur avec un mandat à vie qui n’est pas sans rappeler le bon vieux Fidel Castro. Mais sous ses airs comique et volontairement loufoque, la série des Tropico cache en réalité un gameplay relativement exigeant et complet qui a su convaincre les fans du genre. Après deux opus développés par les bulgares de Haemimont Games, Tropico passe entre les mains du studio allemand Limbic Entertainment, responsable des récents Might and Magic Heroes. En plus d’avoir essayé la beta (disponible pour tout ceux qui ont précommandé le jeu), nous avons également eu la chance, grâce à Koch Media, de discuter avec l’un des développeurs lors de la dernière Paris Games Week.

Au premier abord, Tropico 6 semble reprendre les principales mécaniques de son prédécesseur. Nous retrouvons par exemple le système d’évolution à travers des périodes historiques, en commençant à l’ère coloniale jusqu’à l’époque contemporaine et en passant par les Guerres Mondiales et la Guerre froide. L’arbre technologique fait également son retour tout comme l’administration des services publics. Tropico 6 présente une gestion économique toujours aussi poussée avec un nombre impressionnant de bâtiments uniques. Plutôt bien fichue, la politique dans ce nouvel opus me rappelle fortement celle de l’excellent Endless Space 2. Le joueur doit prendre en compte les différentes factions et faire des choix cornéliens en favorisant certains partis au détriment d’autres, mais attention aux conséquences ! Entre l’agriculture, l’industrie, le commerce, la sécurité, l’éducation, la religion, l’armée, la diplomatie, le tourisme et la politique, être un président jupitérien n’est pas un job facile !

Comme nous l’a rappelé le développeur lors de notre interview, Limbic Entertainment a choisi de faire une synthèse des meilleures idées des précédents opus, avec bien sûr quelques nouveautés, plutôt que de révolutionner complètement la série. Les discours pendant les élections sont par exemple de retour, histoire de faire miroiter au peuple monts et merveilles. Surfant sur l’aspect parodique, Tropico 6 introduit la possibilité de voler des monuments étrangers comme la Tour Eiffel pour renfoncer notre prestige et même le kidnapping de scientifiques par des pirates. Kim Jong-Un serait tellement fier !

Cependant, la principale innovation de Tropico 6 est le nouveau système de productivité, il faudra désormais gérer les travailleurs en plus des bâtiments. Contrairement aux anciens épisodes, les habitants de Tropico seront ici vraiment « simulés » et non plus « émulés » et auront donc une vie en dehors du travail. Cela se traduit concrètement par l’arrêt ou le ralentissement de la production pendant la nuit et le besoin de développer des moyens de transport (métro, bus, bateaux) efficaces. Plus le temps de trajet sera court, plus vite vos travailleurs seront au boulot. Le côté logistique, avec en plus le transport de marchandises, reste l’un des éléments principaux (et difficiles) de la série et Tropico 6 ne fait clairement pas exception. D’autant plus que pour la première fois, les cartes du jeu ne se limiteront plus à une seule île mais à tout un archipel, décuplant ainsi les possibilités mais aussi les défis, puisque il vous faudra gérer plusieurs îles en même temps. Penser en amont l’architecture de la ville, ou plutôt des villes, sera désormais indispensable.

Techniquement solide, Tropico 6 passe sur l’Unreal Engine 4 et affiche un univers à la fois détaillé et très coloré. Les développeurs ont d’ailleurs gardé la chouette direction artistique originale des anciens épisodes. Nous sommes ainsi littéralement transportés aux Caraïbes, un verre de Caïpirinha à la main ; un sentiment renforcé par l’excellente musique du jeu aux belles sonorités latino, immersion muy caliente garantie !

En reprenant les bases déjà solides des anciens Tropico et en y greffant quelques nouveautés sympathiques, Limbic Entertainment fait évoluer la série dans la bonne direction sans prendre de risques. Le résultat est séduisant, même si on regrettera que les développeurs ne se soient pas attaqués à certains points faibles récurrents de la licence comme l’interface toujours aussi brouillonne.

Tropico 6 est prévu le 25 janvier 2019 sur PC et devrait sortir la même année sur PS4 et Xbox One.

Partager