#preview #PGW Sniper Ghost Warrior 3

#preview #PGW Sniper Ghost Warrior 3

Sans faire de bruit, la saga Sniper Ghost Warrior est de retour pour un troisième opus qui s’annonce bien meilleur que ses prédécesseurs. Sans être particulièrement mauvais, les deux premiers n’avaient pas réussi malgré de très bonnes intentions à conquérir le cœur des joueurs. D’autres studios auraient jeté l’éponge, mais pas les Polonais de chez City Interactive. Plus grand, plus beau et surtout plus ambitieux, Sniper Ghost Warrior 3 nous a surpris lors de notre prise en main à l’occasion de la Paris Games Week.

20161028_174253

Stand Sniper Ghost Warrior 3 Paris Games Week 2016

 

Un seul jeu, mais trois façons de jouer

Sniper Ghost Warrior 3 est un FPS particulier puisque son gameplay propose trois approches différentes. Le joueur peut par exemple se comporter comme un vrai sniper, il faudra alors explorer l’environnement pour trouver le spot de tir idéal. Nous avons ensuite le mode Ghost où le joueur aura une approche plus furtive et plus au corps à corps à la manière d’un Metal Gear Solid. Et pour finir, les bourrins amateurs de Far Cry pourront toujours s’amuser à faire parler la poudre en mode Warrior. Bien entendu, à tout moment, le joueur peut adapter son style de jeu en fonction des missions (assassinats, sabotages, prises d’otages, etc.).

sniper_ghost_warrior_3-wallpaper-1920x1080

3104348-5Pour cette suite, City Interactive a décidé de changer sa recette et tenter quelque chose de nouveau. Exit le jeu en couloir et scripté, Sniper Ghost Warrior 3 inaugure une nouvelle ère pour la saga avec un open world plus que bienvenu. Pour un titre qui se veut assez proche d’une « simulation militaire », l’open world apporte enfin un vrai sentiment de liberté qui faisait défaut dans les précédents opus. Cette nouvelle vision impacte directement le gameplay, et ce pour le meilleur. Lors de la démo, j’ai enfin eu cette sensation d’être dans la peau d’un vrai sniper. Durant notre session de jeu, il nous fallait nous infiltrer dans une base ennemie et pirater des satellites en changeant leurs coordonnées. Dès le début de la mission, on réalise les nombreuses possibilités qu’offre le gameplay. Curieusement Sniper Ghost Warrior 3 m’a fait penser à des titres comme Hitman, Dishonored ou même Deus Ex où le level design est d’une importance capitale. Chaque élément du décor peut être utilisé à son bénéfice, que ça soit des choses bêtes comme faire sonner l’alarme d’une voiture ou bien se cacher dans la brume grâce à une météo capricieuse.

276_150622213240_2

3104345-2Contrairement à mon voisin Bruno qui a privilégié une approche plus directe, je choisis de contourner la base en grimpant sur une haute colline sur ma droite. Une fois en haut, j’ai une vue parfaite et dégagée sur presque toute la base. Je sors d’abord mon mini drone pour faire une reconnaissance plus en détail et marquer mes cibles. Je règle ensuite mon viseur en prenant en compte la direction du vent et la distance. En quelques secondes seulement j’élimine quatre gardes. Malheureusement, une patrouille que je n’avais pas prévue a repéré les corps inertes de leurs camarades. Je tente ma chance en essayant de les éliminer. Grosse erreur, les soldats se mettent à couvert et sans même connaître ma position exacte font appel à des tirs d’artillerie de mortiers dans ma direction. J’entends les obus tomber et siffler ma mort. Le game over dans Sniper Ghost Warrior 3 est d’ailleurs assez punitif puisqu’il n’y a pas de quicksaves, mais un retour à des checkpoints voire carrément au début de mission. Nous avons ensuite brièvement observé un autre joueur sur ma gauche qui avait préféré une approche Ghost. En passant par les égouts, il s’était retrouvé au milieu de la base et éliminait discrètement ses cibles grâce à son silencieux ou au couteau pour ensuite bien cacher les corps. Il était intéressant de voir à quel point la session de jeu était différente pour chacun d’entre nous.

 

Un open world magnifique et réaliste

684-3Après la démo nous avons pu échanger brièvement avec Tomasz Pruski, Senior Level Designer chez City Interactive, histoire de dénicher quelques informations supplémentaires. Comme attendu, Tomasz nous explique comment l’open world était une évolution logique de la série. Première information intéressante, Sniper Ghost Warrior 3 aura le droit à trois immenses cartes d’environ 9 km² représentant les différentes régions de Géorgie. Un petit mot sur les graphismes : le jeu tourne sur le moteur Cry Engine 3 et cela se voit. Sniper Ghost Warrior 3 est vraiment magnifique et retranscrit parfaitement à l’écran le paysage sauvage du Caucase avec ses montagnes escarpées et ses forêts verdoyantes. La végétation, les bâtiments, la météo dynamique ou même le cycle jour/nuit, tout est criant de réalisme et renforce vraiment l’immersion du joueur.

3104344-1

3104347-4Pour le gameplay, Tomasz nous a rappelé les trois styles de jeu (Sniper/Ghost/Warrior) eux même basés sur les trois principes : « cibler, exécuter et survivre ». En fonction de votre choix, les points de compétences seront répartis dans un arbre de talent où vous pourrez spécialiser encore plus votre façon de jouer. La quasi-totalité des missions est non linéaire et peut être accomplie de n’importe quelle manière, d’autres en revanche seront plus scénarisées et donc légèrement plus scriptées. Le choix des missions se fait dans votre safe house, une caverne perdue dans les montagnes. C’est aussi dans votre repaire que vous pourrez modifier votre équipement en craftant des armes ou en customisant vos chargeurs par exemple. Comme aperçu dans la démo, les drones seront évidemment de la partie, mais pas seulement. Tomasz nous explique que le joueur aura la possibilité de conduire n’importe quel véhicule civil ou militaire pour se déplacer rapidement sur les cartes.

3104346-3

Le contexte moderne avec la guerre par proxy en Géorgie, entre les Américains et les Russes, est un cadre parfait pour ce genre de jeu. Dans la campagne principale, vous serez dans la peau de Jon North, un ancien sniper du Marine Corps. Au beau milieu d’une terrible guerre civile, le joueur devra faire tout son possible pour éviter une guerre ouverte entre les deux géants, en empêchant un sniper américain renégat d’enclencher un engrenage irréversible. Sniper Ghost Warrior 3 est l’un des rares FPS qui semble vraiment mettre l’accent sur le côté réaliste d’un conflit contemporain. Pour renforcer encore plus l’immersion, le studio a fait appel à des vétérans Marines et aux forces spéciales polonaises pour avoir une représentation de la guerre qui colle le plus possible à la réalité du terrain. Pour le moment, la persévérance de City Interactive semble porter ses fruits avec un Sniper Ghost Warrior 3 qu’on n’attendait pas forcément et qui présage un très bon jeu. Réponse définitive début avril à la sortie sur PC, PS4 et Xbox One !

sniper3_gamescon_screenshot03

Partager