« Que ta volonté soit faite » : les vaisseaux du mal

« Que ta volonté soit faite » : les vaisseaux du mal

Note de l'auteur

Maxime-Chattam-Que-ta-volonté-soit-faîteL’histoire : Carsons Mills est une petite bourgade, comme il en existe mille et cents aux Etats-Unis. Sauf que des monstres comme Jon Petersen, il n’y en a (heureusement) pas partout. Enfant né dans le sang, le mal déjà ancré en lui, monstre impuni, il fait sa loi et sa tyrannie sur sa famille et les femmes trop faibles pour le dénoncer.

 Mon avis : Le livre est écrit par un témoin, extérieur à l’histoire. Des ignominies racontées, les unes après les autres, où le lecteur est témoin de la spirale de violence sans fin d’un homme, des conséquences de ses actes sur les personnes autour de lui, de l’incapacité d’un shérif à le voir. Tout au long du roman, Maxime Chattam nous fait suivre le chemin de Jon Petersen, de son enfance à l’âge adulte, de son apprentissage du mal.

Que ta volonté soit faite est un polar dont on connaît déjà le monstre (ou pensons le connaître). L’auteur nous entraine dans un monde où chaque personnage est ciselé, croqué, où l’on comprend rapidement l’état psychologique des personnages qui ont eut le malheur de rencontrer Jon Petersen. La galerie des personnes évoluant à Carsons Mills est fascinante, réelle et crédible. Nous sommes dans un village qui pourrait être le notre où vivent des gens que nous aurions pu rencontrer. Le roman vaut aussi, et surtout, par sa fin, originale et intéressante (dont je ne parlerai pas plus, mais qui est vraiment fascinante).

Le défaut de ce livre repose peut-être sur une certaine facilité narrative. Le témoin explique ainsi que si Jon Petersen est un monstre, c’est parce qu’il existe des êtres nés mauvais, des « vaisseaux » du mal. Aucune explication, à part peut-être une fascination pour la douleur d’autrui, et l’impression de tout-puissance. Ce qui est une explication en soit, mais… Bon, le roman étant raconté par un élément extérieur à Jon Petersen, il est parfois juste impossible de réellement comprendre ce qui pousse un homme à être aussi mauvais. Mais c’est dommage de suivre tout du long un tel être, et laisser le livre sans savoir qui il était réellement.

Il n’empêche, Que ta volonté soit faite est un très bon roman noir, sombre, maladif, qui nous entraîne dans la moiteur des hommes mauvais et des femmes qui ont le malheur de les croiser.

481826-maxim-chattam-connu-adolescence-culture

Maxime Chattam. Photo Albin Michel.

 Si vous aimez : Les polars crus et sombres, l’horreur des petites villes de province. Trigger Warning quand même sur la violence domestique et le viol.

Autour du livre : Maxime Chattam est un auteur français prolifique, passionné par les États-Unis. Que ta volonté soit faite est son vingtième roman en 13 ans. Il s’est aussi lancé dans des cycles de fantasy avec notamment la série Autre-Monde.

 Extrait : « Il était dans la nature de Jon de chercher la moindre faille. Chaque être humain naît ou grandit en développant certaines habiletés, selon son caractère, ses expériences, ses désirs. La plupart se débrouillent globalement pas trop mal en ayant la moyenne partout, d’autres compensent leurs lacunes par des talents particuliers. Jon, lui, était mauvais dans bien des domaines, à commencer par la sociabilité, mais il n’avait pas son pareil pour sentir les faiblesses des autres. Un peu comme ces félins dans la savane qui repèrent l’élément blessé ou fatigué au milieu du troupeau et qui concentrent leur chasse sur lui. Il ne fallut pas longtemps pour qu’il colle une étiquette sur chacun des employés de la blanchisserie, inscrivant mentalement les fissures par lesquelles le pénétrer et le briser. Lentement, Jon sut comment faire pression sur les uns et les autres, les plus faibles, toujours, comment en monter certains contre les autres, et parfois, juste pour son plaisir personnel, il en humilia un ou deux, parce que ça lui donnait le sentiment d’être puissant, d’être meilleur qu’eux, d’exister, tout simplement. »

Sortie : 2 janvier 2015, Albin Michel, 21,90 euros, 361 pages.

Partager