Re-Anime: Black Magic M-66 (de Hiroyuki Kitakubo et Masamune Shirow)

Re-Anime: Black Magic M-66 (de Hiroyuki Kitakubo et Masamune Shirow)

Note de l'auteur

indexBlack Magic M-66 est à la base le premier manga de Masamune Shirow, auteur, par la suite, de Appleseed, Dominion Tank Police et Ghost in the Shell. Son adaptation animée sous forme d’un OAV de 45 minutes datant de 1987, tient plus de l’œuvre de jeunesse que du chef-d’œuvre, mais se regarde sans déplaisir.

 

Aux commandes de cet OAV, on retrouve donc Masamune Shirow mais également Hiroyuki Kitakubo (Roujin Z, Blood: The Last Vampire, Robot Carnival). Niveau histoire, autant le dire tout de suite, c’est plutôt minimaliste avec un fort arrière-goût de Terminator pour l’ambiance survival. Suite à un accident d’hélicoptère, deux super-robots militaires butent à peu près tout ce qui se trouve dans leur champs de vision et sont programmés pour éliminer la petite fille de l’inventeur des robots en question. Sybel, une jeune journaliste prête à tout pour le scoop va alors faire ressortir la Sarah Connor qui est en elle et secourir la demoiselle en détresse. Point barre!

 

En 45 minutes, pas le temps de faire d’introduction ou de rentrer trop dans les détails. Cependant, on sent déjà poindre les thématiques chères à l’auteur, telles que la géopolitique, le rapport entre l’homme et la machine ou encore, la figure de la femme forte, pleine de ressources qui parcoure toute son œuvre. L’aspect placide et inexpressif des robots et leur gestuelle de pantins rappellent quand à eux, les poupées-robots de Innocence de Mamoru Oshii.

 

L’animation de même que le dessin ont un doux parfum des 80’s avec ses avantages et ses inconvénients. On sent que pour l’époque, l’OAV se voulait relativement ambitieux, notamment avec ses effets de travelling. Aujourd’hui, ça semble daté mais ça reste acceptable. Les couleurs paraissent un peu fanées et l’image est parfois très sombre mais on parvient à se laisser porter par l’ambiance oppressante due notamment à la bande son. Revoir Black Magic M-66, c’est se replonger dans la nostalgie d’une époque qui fut celle des premiers émois pour des animes comme Venus Wars, Dominion Tank Police, Akira ou Patlabor, c’est toujours sympa…

 

 

 

Black Magic M-66 de Hiroyuki Kitakubo et Masamune Shirow (1987) – Bandaï Visual

Partager