• Home »
  • SÉRIES »
  • #Recap : la piste sonnante et trébuchante (Fargo 3.07 / FX / Netflix)
#Recap : la piste sonnante et trébuchante (Fargo 3.07 / FX / Netflix)

#Recap : la piste sonnante et trébuchante (Fargo 3.07 / FX / Netflix)

Note de l'auteur

Avec son septième volet, cette saison 3 de Fargo bascule définitivement vers sa conclusion. L’emballement est flagrant alors que s’opère une transition du contemplatif vers un dénouement dramatique magnifique. Après tout, lorsqu’on écrase des patates, on obtient de la purée. Lorsqu’on confie une série à Noah Hawley, on obtient une pépite !

Attention : Ceci est un récapitulatif détaillé. Il s’adresse à un lecteur ayant vu ledit épisode !

C’est d’abord l’ombre menaçante de Varga (David Thewlis) qui se charge de nous accueillir, alors qu’il ouvre et profite des cadeaux abandonnés sous le sapin de la résidence Stussy. La figure malveillante de cette saison restera en retrait durant cet épisode. Mais c’est parce qu’il a craché son venin et peut désormais se permettre d’en contempler les conséquences toxiques. Son influence est palpable à tous les niveaux et tout juste a-t-il besoin d’apparaître à une fenêtre pour paralyser un Sy (Michael Stuhlbarg) déjà catastrophé dans des proportions bibliques. De toute évidence Varga n’a pas toute la classe d’un Lorne Malvo (Billy Bob Thornton en saison 1) mais, Noah Hawley a su créer un nouveau prédateur plus repoussant que jamais, et ce à tous les niveaux.

Only an intellectual could believe something so stupid

Le succès de Varga est d’autant plus spectaculaire que sa principale opposante, Gloria (Carrie Coon), est dans l’impasse. En retrouvant le corps de Ray inanimé chez lui, confirmant un peu plus sa théorie des trois Stussy, elle s’imagine avoir enfin l’aval de ses supérieurs pour aller au bout de son enquête, mais ses derniers – on le craignait – ne sont rien d’autre que de sombres idiots qui ne comprendront que lorsqu’il sera trop tard.
Gloria tente bien de contourner leur inertie lamentable mais les affres de la paperasse administrative se dressent sur son chemin. Un authentique piège kafkaïen qui se referme sur ses dernières velléités de tirer cette affaire au clair. Ce motif rejoint parfaitement le spectre de l’absurde si caractéristique de la série. Du reste, le titre de l’épisode annonçait la couleur (“la loi de l’inévitabilité”).

fargo_307_carrie-coon

Pourtant Gloria continue d’avoir les bons réflexes. Elle se doute qu’Emmit (Ewan McGregor) est impliqué dans la mort de son frère et elle envoie Winnie (Olivia Sandoval) le tester. On savait Emmit affecté – pour ne pas dire à côté de ses chaussures – mais la confrontation avec la préposée aux affaires de trafic routier à St Cloud est une Bérézina d’anthologie pour le dernier Stussy vivant. Emmit ne pouvait se montrer plus coupable aux yeux de tous.

You don’t get where I am by sticking to the plan

La relation d’Emmit avec Sy est, à ce titre, très symptomatique du virage philosophique entrepris par le roi du parking. Sy ne reconnaît plus son partenaire, même au-delà du différend qui les oppose. À bien des égards, Emmit trouve une trajectoire similaire à celle de Lester Nygaard (Martin Freeman en saison 1). De naïf, il est devenu – sous l’influence d’un esprit malveillant – bouffi de certitudes bancales.
Mais dans le contexte précis de cette saison, sa sortie de route prend une toute autre signification au regard du principal enjeu. Le chantre de la désinformation (symbolisé par Varga) achève ici de démontrer le caractère nuisible d’un lavage de cerveau bien administré. En questionnant la nature ainsi que la vérité des faits (le fameux concept des fake news), il s’octroie la possibilité de détourner le sens et la moralité d’autrui, bien qu’il fût parfaitement inoffensif au départ.

La gravité du constat est aussi celle de l’action. Le lugubre Yuri (Goran Bogdan) tourne en bourrique le pauvre Donny (Mark Forward) avant de provoquer l’accident du bus chargé du transfert de Nikki (Mary Elizabeth Winstead). Le rideau tombe alors qu’il tente de se frayer un chemin dans la carcasse, affublé d’une sinistre coiffe de loup…

Le suspens est à son comble et Fargo de culminer dans son art !

 


 

Remarques :

  • La tentative de fuite de Nikki par la fenêtre de sa chambre au motel évoque une évasion très similaire de Jerry Lundegaard (William H. Macy) dans le film original des frères Coen. D’ailleurs, Nikki regarde un documentaire animalier, tout comme le faisait Marge Gunderson (Frances McDormand) dans le film, ou bien Peggy Blumquist (Kirsten Dunst) en saison 2.
  • Vous avez sûrement reconnu Wrench (Russell Harvard) aux côtés de Nikki dans le bus de transfert pénitencier. Le personnage est un peu le fil rouge de la série puisqu’en plus de la saison 1, il faisait une apparition – alors dans sa jeunesse, sur un terrain de jeu – sous le regard d’Hanzee (Zahn McClarnon).
  • Le restaurant dans lequel Sy et Emmit rencontrent la veuve Goldfarb est un authentique restaurant qui se trouve à Calgary (Canada), lieu de tournage de la série (Bears Den).
  • Le fouet de Yuri n’est pas un fouet comme les autres. Reddit nous apprend que c’est un nagaïka !

 

Musique :

Outre l’accompagnement de noël en début d’épisode, on relève une seule entrée musicale significative pour cet épisode, mais quelle entrée puisqu’il s’agit d’une composition à base de percussions déjà présente en saison 1 qui servait à introduire le duo cocasse Wrench & Numbers. Il est possible que Jeff Russo (le compositeur) ait réarrangé son morceau pour cette nouvelle utilisation.

 

Liens (V.O.) :

  • Après les doutes de John Landgraf (patron de la chaîne FX) sur une éventuelle quatrième saison (voir recap’ précédent), Noah Hawley a exprimé son sentiment à son tour lors d’un passage au festival ATX.
  • L’acteur DJ Qualls commente son apparition dès cet épisode pour le compte du TV Guide.

 


 

FARGO (FX) épisode 3.07 The Law of Inevitability
Disponible chez nous sur Netflix chaque jeudi.
Série créée par Noah Hawley.
Épisode écrit par Noah Hawley, Matt Wolpert & Ben Nedivi.
Épisode réalisé par Mike Barker.
Avec Carrie Coon, Ewan McGregor, Mary Elizabeth Winstead, Goran Bogdan, David Thewlis, Michael Stuhlbarg, Olivia Sandoval, Russell Harvard, Shea Whigham, Mark Forward, DJ Qualls, Mary, McDonnell et Andy Yu.
Musique originale de Jeff Russo.

Visuels : Fargo © MGM & FX

Partager