• Home »
  • ANALYSE »
  • Retrospective Game of Thrones Saison 2 : Le Désespoir d’Une Mère
Retrospective Game of Thrones Saison 2 : Le Désespoir d’Une Mère

Retrospective Game of Thrones Saison 2 : Le Désespoir d’Une Mère

À quelques semaines du lancement de la dernière saison de Game of Thrones, le Daily Mars vous propose de revenir sur la série en observant de plus près certaines thématiques développées au cours des sept saisons précédentes. Penchons-nous cette semaine sur les figures maternelles de la saison 2.

Catelyn

Lady Stark a cinq enfants (n’oublions pas que pour elle, Jon ne compte pas). Pourtant, le seul dont elle connait le sort depuis qu’elle a quitté Winterfell, c’est Robb. Elle ne sait pas comment vont ses filles, qu’elles pensent être toutes deux à Port-Réal alors qu’en fait Arya est en cavale. Elle n’en sait pas plus au sujet de ses fils Rickon et Bran, qu’elle a laissés seuls dans le Nord et qu’elle souhaite désespérément retrouver. Catelyn ne connait que le sort de Robb et n’a qu’une chose en tête : protéger ses autres enfants. Pour cette raison, elle commet un acte de trahison lorsqu’elle décide de libérer Jaime Lannister. Tout ce qui compte pour elle, c’est d’échanger Jamie contre ses filles et de pouvoir ramener toute la fratrie Stark saine et sauve à Winterfell. Dans cette seconde saison de Game of Thrones, Catelyn est une mère avant tout. C’était déjà le cas dans la première saison, lorsqu’on pouvait la voir jour et nuit au chevet de Bran, mais c’est encore plus flagrant dans ses actes en saison 2. Pour elle, l’important est d’abord de s’assurer que ses enfants sont en vie, et ensuite de se venger des Lannister pour ce qu’ils ont fait à son mari et à son fils. Son désespoir grandit au fil de la saison et à mesure que le temps passé loin de ses enfants augmente. C’est pour cela que Catelyn ne peut rester sans rien faire. C’est aussi pour cette raison que, lorsque la vie de Jaime est menacée, elle demande à Brienne de le ramener à Port-Réal. Elle ne peut risquer de perdre Jaime car cela assurerait la mort de ses filles. Pour Catelyn Stark, elle ne peut pas être seulement au côté de Robb, il lui faut également prendre soin de ses autres enfants, coûte que coûte.

Cersei

Une chose est sûre depuis le début de la série : l’amour que Cersei éprouve envers ses enfants est sa seule qualité rédemptrice. Cersei aime Myrcella, Tomen et Joffrey plus que tout au monde. Plus que Jaime, plus qu’elle-même. Elle le dit même très clairement à Sansa dans cette deuxième saison, l’amour c’est pour les faibles alors « n’aime personne à part tes enfants. Sur ce sujet une mère n’a pas d’autre choix. » Cela vient-il du fait qu’ayant perdu la sienne jeune, Cersei ait été dépourvue de l’amour d’une mère ? Probablement, mais il n’en reste pas moins que comme Catelyn, Cersei est prête à tout pour le bien de ses enfants. Elle est prête à empoisonner Tomen lorsqu’elle pense que la bataille de la Néra est perdue pour les Lannister. Elle préfère donner à son jeune fils une mort douce plutôt que de le voir souffrir de la main de ses ennemis. L’amour qu’elle a pour ses enfants poussent Cersei à toujours vouloir les avoir auprès d’elle pour qu’elle puisse les protéger, et c’est pour cette raison qu’elle est folle de rage contre Tyrion quand ce dernier décide d’envoyer Myrcella à Dorne pour être mariée à un membre de la famille Martell. Elle aime aussi Joffrey, même si elle a conscience de sa cruauté et va même jusqu’à se demander si son fils n’est pas tel qu’il est parce que les Dieux ont voulu la punir d’avoir eu des enfants avec son frère. Mais même si Joffrey est un psychopathe, même s’il ne cause que des problèmes, Cersei fait tout son possible pour assurer sa protection et ne cesse de chercher à garder ses enfants auprès d’elle.

Daenerys

Khaleesi a perdu un bébé à la fin de la première saison de Game of Thrones, mais très vite après cela, elle a fait éclore les œufs de trois dragons. La Mère des Dragons considère ces créatures comme ses enfants, ce qui laisse perplexe certains membres de son entourage comme Jorah Mormont. Ce que Mormont ne voit pas, c’est que pour Dany, Drogon, Veserion et Rhaegal sont les seuls enfants qu’elle n’aura jamais. Elle a perdu le bébé de Khal Drogo pour ensuite apprendre qu’elle ne pourrait jamais en avoir d’autre, alors l’amour maternel qu’elle éprouve, elle le donne à ses dragons. Du fait, lorsque ces derniers sont kidnappés lors du séjour de Khaleesi à Qarth, c’est Daenerys la mère et non Daenerys la reine qui prend les choses en main. Hors de question qu’elle abandonne ses enfants aux mains d’un sorcier qui ne cherche qu’à exploiter leur magie. Si ses dragons sont plus forts en présence de leur mère, l’inverse et tout aussi valable. Dany cherche d’abord désespérément à obtenir de l’aide pour récupérer ses dragons mais lorsqu’elle s’aperçoit qu’il lui faut prendre les choses en main elle-même, elle prouve qu’elle n’a besoin de personne pour venir au secours de ses bébés dragons. Au même titre que Catelyn et Cersei, Dany est une mère prête à tout pour ses enfants ; et si ce titre de « mère » lui est d’abord attribué vis-à-vis de ses dragons, il s’élargit de plus en plus pour ensuite intégrer les peuples qu’elle libère dans les saisons suivantes.

La seconde saison de Game of Thrones est la dernière dans laquelle ces trois figures maternelles arrivent encore à garder leurs enfants sains et saufs. À partir de la saison suivante, les choses commencent à se gâter et tous commencent à tomber comme des mouches. Le désespoir et l’amour d’une mère sont des éléments au centre de la saison 2 de Game of Thrones qui donnent un côté très humain à des personnages qui, noyés dans un contexte de conquête du pouvoir, gardent la protection de leur famille au centre de leurs priorités.

 

L’intégralité de la série est visible sur OCS.

Visuels : Game of Thrones © Home Box Office, Inc. All rights reserved. HBO ® and all related programs are the property of Home Box Office, Inc.

Partager