Richard Matheson vient de nous quitter.

Richard Matheson vient de nous quitter.

Richard Matheson
1926 – 2013

Putain mais toi là haut tu vas te calmer oui ?! Ca ne te suffit pas de nous avoir pris l’un des meilleurs acteurs américains il y a quelques jours, faut maintenant que tu viennes faucher l’un des plus grands auteurs du genre fantastique ?

C’est avec une grande tristesse que nous avons donc appris ce soir la mort de Richard Matheson. Un homme sans qui, on peut le dire, beaucoup d’entre nous ne serions là aujourd’hui. Écrivain de talent, Richard Matheson savait nous éblouir, nous faire rêver et nous faire peur à travers ses romans, ses nouvelles, ses scénarios de films ou de séries TV.  Dresser un panorama complet de son oeuvre serait inutile, il suffit de dire qu’elle a marqué et qu’elle marquera encore des nombreuses générations.

Né en 1926, Richard Matheson fut l’auteur de nombreuses et formidables nouvelles et le scénariste de Duel, le téléfilm qui lança la carrière de Steven Spielberg. Les sériephiles et les amateurs de fantastique lui doivent les superbes épisodes The Last Flight (l’histoire d’un pilote qui remonte le temps alors qu’il était en plein combat) et A World of Difference de La Quatrième Dimension. Des magnifiques histoires dans lesquelles fantastique et poésie s’entremêlent avec talent. Il apposa également sa pierre à l’univers Star Trek ou bien encore à l’anthologie Alfred Hitchcock présente.

 

Je suis une légende – 1954

Il fut également l’auteur de L’homme qui rétrécit, chef d’oeuvre du genre mais surtout Richard Matheson restera à jamais dans l’histoire de la littérature et du fantastique comme l’auteur de Je suis une légende. L’histoire d’un homme, Robert Neville, seul survivant de l’humanité sur une Terre dominée par les vampires.

Roman grandiose et chef d’oeuvre du genre au même titre que le Dracula de Stocker ou le Frankenstein de Shelley, Je suis une légende fit l’objet de plusieurs adaptations qui ne rendirent jamais justice à cette grande histoire.

Un grand monsieur vient de nous quitter à l’âge de 87 ans. C’est la vie, bien entendu, mais cela ne nous empêche pas de nous sentir un peu orphelin aujourd’hui. Reposez en paix monsieur Matheson, comme tous les grands conteurs vous resterez éternel à travers votre oeuvre.

 

Partager