Rest In Peace Mister Paul Newman

Rest In Peace Mister Paul Newman

Bon : je ne vais saoûler personne avec une nécro laborieuse que tout le monde aura lu et entendu déjà mille fois sur tous les supports possibles (pour la nécro plan plan bien comme il faut, prière de se rendre sur allo ciné).

Paul Newman a bercé ma cinéphilie, comme tout le monde je pense, donc ne pas lui rendre hommage dans ce blog alors que ce très, très grand comédien nous quitte ?

NO WAY !

Ses films qui m’auront laissé les traces les plus indélébiles dans mes petites cellules de geek ? Voilà, voilà ça vient :

  • Luke La Main froide, de Stuart Rosenberg (1964)
  • Le Rideau déchiré, d’Alfred Hitchcock (1966)
  • Butch Cassidy et le kid, de George Roy Hill (1967)
  • L’Arnaque, de George Roy Hill (1974)
  • La Tour infernale, de John Guillermin (1975)
  • Le Verdict, de Sydney Lumet (1982)
  • La Couleur de l’argent, de Martin Scorsese (1986)
  • Les Sentiers de la perdition, de Sam Mendes (2002)

Je sais : il manque Le Gaucher, L’Arnaqueur ou encore Juge et hors la loi. Je ne les ai tout simplement jamais vus mais je pense que je vais très vite me rattraper. Merci mister N!

Edit :
Ce n’est pas vraiment une nécro, mais plutôt un très joli hommage que lui rend Quint, l’un des collaborateurs pilliers du site culte Aint it cool news. C’est court et, en quelques lignes, le mec arrive à te faire sentir toute l’admiration que Newman lui inspirait. For english speaking people only…

Très beau sujet hommage à notre blond aux yeux bleus au JT de 20h de ce soir sur TF1, by the way…

EOT
Partager