Saul Zaentz (1921 – 2014)

Saul Zaentz (1921 – 2014)

Non, ce n’est pas le Père Noël.

Dans toute carrière cinématographique, Saul Zaentz n’aura produit que 9 films, mais ramassé 22 oscars et 34 nominations. Impressionnant, non ? En même temps, quand on a la bonne idée de produire Vol au-dessus d’un nid de coucou, Amadeus et Le patient Anglais, on devient assez facilement abonné aux cérémonies et aux récompenses. Il eut aussi la bonne idée avec Peter Weir, de casser le mythe Harrison Ford en lui donnant son premier rôle de « méchant » dans Mosquito Coast. Mais au final, malgré le succès certain de tous ces films, son idée la plus lucrative restera celle d’avoir acheté les droits cinématographiques de The Lord of the Rings et de The Hobbit. Même si au final le film de Ralph Bakshi ne reçu pas l’accueil escompté, il fut pourtant à l’origine de l’hexalogie lancée par Peter Jackson, ce qui permit au père Zaentz de continuer à toucher des dividendes, 25 ans après l’investissement initial. Pas mal, non ? Saul Zaentz nous a quitté, il avait 92 ans, et en dépit des procès idiots qui sont venus dernièrement entacher sa réputation, il reste définitivement l’un des producteurs les plus malins de l’histoire du cinéma.

Partager