Shopping de Noël 2017 : la sélection de cadeaux à moins de 20 €

Shopping de Noël 2017 : la sélection de cadeaux à moins de 20 €

Que vous soyez un.e professionnel.le de la traque du cadeau idéal… ou pas, on n’est jamais à l’abri d’avoir une mère, un père, un neveu, une sœur, un grand-père, une cousine ou même un chat pour qui nous n’avons pas une seule idée cadeau. Pas de panique, la sélection du Daily Mars est là pour vous sortir de ce tourment et comme nous faisons les choses bien sur la planète rouge, il y en a pour tous les budgets, à commencer ici avec la sélection à moins de vingt euros.

En cette année 2017, Mad Men fêtait les dix ans de son lancement. Les aventures de Don Draper, Peggy Olson et compagnie allaient devenir emblématiques sur le format sériel après le tournant des années 2000. Alors c’est vrai qu’aujourd’hui, « l’énervé » (selon son propre aveu) Matt Weiner a trébuché de son piédestal après qu’une ancienne assistante et scénariste a décrit le harcèlement verbal que le showrunner lui a fait subir. Toujours est-il que Mad Men pourtant très soucieuse de la condition féminine reste durablement culte et cet ouvrage de Damien Leblanc (nous avons eu la chance de l’interroger ici et ) est un cadeau idéal pour celle ou celui de votre entourage qui se languit de la série. Les Révolutions de Mad Men édité chez Playlist Society : 14 €.

Yann Kerjan

 

Version enrichie par des histoires d’artistes français et européens, Love Is Love est un manifeste nécessaire né après la fusillade d’Orlando, le 12 juin 2016 dans une boîte de nuit LGBT et ayant coûté la vie à 49 personnes. Ouvrage collectif de 144 pages, il regroupe les plus grands noms de la BD américaine. Paul Dini, Gail Simone, Jason Aaron, Carla Speed McNeil, George Perez, Jim Lee ou bien encore Mark Millar. Véritable cri du cœur contre l’intolérance et les connards en tout genre, Love Is Love est une œuvre caritative dont tous les bénéfices seront distribués à des associations LGBT+ américaines et à SOS HOMOPHOBIE en France. Petite goutte pour changer les mentalités dont la valeur artistique n’en reste pas moins importante, Love Is Love est édité chez Bliss Comics : 15 €

 

Chronique du quotidien de trois jeunes femmes à leur entrée en fac, offerte par John Allison et Lissa Treiman. Nul grand mystère, longues intrigues ou complot à gogo mais juste les histoires d’amour, d’amitié et de vie de Susie, Daisy et Esther et de leur entourage. L’une est combative, la deuxième se cherche et la troisième papillonne. Un phrasé qui fait mouche, des situations comme on en a tous vécus et un dessin au diapason, Giant Days est une bouffée d’air frais édité par Akileos (Giant Days – Tome 1 à 10 €).

 

Jérôme Tournadre

 

Ce livre de Raphaël Eymery vous entraîne à la suite d’une célèbre prostituée à tête de cheval. Une figure étrange et exotique que recherchent le Dr Blazek et sa fille adoptive, une contorsionniste qui vit avec lui dans un étrange château. Entre les meurtres commis par Pornarina à travers l’Europe, une confrérie secrète, du stupre et du sang, autant dire que ce cadeau fort étrange plaira à tous les amateurs de littérature occulte. À réserver à quelqu’un au cœur bien accroché. On ouvre le livre pour ne jamais le quitter. (Pornarina – 19 €)

 

 

 

Il y a des bandes dessinées qui sont autant de coup de cœur qu’on n’attendait pas. Des ouvrages qu’on glane par hasard et qu’on repose des étoiles plein les yeux. Une beauté du dessin, des couleurs et du récit. Un ouvrage comme on n’en trouve qu’un par an. Cette année, c’est Edelweiss de Cédric Mayen et Lucy Mazel qui remporte cette palme. Une histoire d’amour entre deux personnes, et sur la montagne. Si vous souhaitiez un Noël sous la neige, sans y avoir droit (parce qu’on ne vit pas tous sur les hauteurs), cet ouvrage vous emporte plus sûrement que les photos de tonton dans un monde magnifique de sommets et d’aventure humaine. Une réussite, un ouvrage discret, qui plaira à tous les amateurs du neuvième art. (Edelweiss – 17,50 € )

Déborah Gay

 

Alors oui, certes, le taulier n’aurait pas rendu l’âme, nous n’aurions certainement pas pensé à ce genre de cadeau… La réédition du Joshua Tree de U2 nous aurait fait les yeux doux, tout comme l’un des innombrables albums que nous avons chroniqués cette année. Seulement voilà, on ne fait toujours ce que l’on veut. Et force est de constater que Johnny Hallyday n’était pas n’importe qui. Et puis les cadeaux, on les offre, non ? Et il y a fort à parier que de nombreux baby boomers seront heureux de recevoir un petit souvenir de l’idole des jeunes (qui le sont beaucoup moins aujourd’hui) sous le sapin. Mais que choisir ? Notre choix se portera sans hésiter sur le DVD du concert donné à La Cigale en 2006 à l’occasion de ses 50 ans de carrière. Pour le choix des morceaux d’une part, de nombreuses reprises en anglais des titres que le chanteur abandonné affectionnait tant, mais aussi pour l’attitude du bonhomme sur scène… Vous voulez voir à quoi ça ressemble un mec heureux ? Regardez Johnny reprendre Blueberry Hill en compagnie de Chris IsaakJohnny Hallyday à La Cigale – 7,99€

scRed

 

Partager