Shopping de Noël 2018 : la sélection de cadeaux à moins de 30 €

Shopping de Noël 2018 : la sélection de cadeaux à moins de 30 €

La date fatidique approche à grand pas ! Il vous manque peut être un ou plusieurs cadeaux pour combler ce.tte proche biberonné.e à la Pop Culture dès le plus jeune âge. Ne paniquez pas ! Respirez un bon coup et consultez cette sélection soigneusement concoctée par nos martiennes et martiens. Plusieurs catégories de prix s’offre à vous et voici une série de propositions à moins de 30 euros :

Toute la musique qu’on aime, elle vient de là, tout ça. Mais avant ça, elle venait d’où ? C’est à cette question que tentent de répondre les Rolling Stones avec cet album splendide, qui se veut être plus qu’une nouvelle compilation de grands classiques de la musique du diable. Confessin’ the Blues retrace l’histoire du blues américain au travers du regard d’une bande de gamins de Londres qui se choisit un beau soir de 1962 un nom tiré d’une chanson de Muddy Waters qui allait faire le tour du monde. C’est d’ailleurs ce titre qui ouvre le premier volume de cette collection, réunie et nettoyée avec soin par Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ron Wood, ce dernier étant même l’auteur de l’illustration de couverture. Au programme, nombre de morceaux enregistrés durant leur carrière par les Stones, présentés ici dans leur version originale, privilégiant donc les goûts personnels du groupe plus que les hits des artistes en question, donnant à l’ensemble une impression de dialogue intime avec le groupe tout à fait passionnante. À noter que 10% des bénéfices de la vente de cet album seront reversés à la fondation Willie Dixon Blues Heaven qui œuvre à la préservation de l’héritage culturel que représente le blues aux États-Unis.

Confessin’ the Blues Vol.1 en vinyl pour 22,99 euros.

scRed

 

Voilà sans doute la petite perle série de votre liste de cadeaux. Ce titre juste parfait pour offrir à ce.tte sériephile aguerri.e (ou pas d’ailleurs). Car bien que Killing Eve apparaisse dans de nombreuses sélections critiques et autres bilans compilant les meilleures séries de l’année, cette création de Phoebe Waller-Bridge (Fleabag) n’a sûrement pas eu le retentissement public qu’elle méritait, de ce côté-ci de la Manche, suite à une diffusion relativement confidentielle sur Canal+ en cette rentrée. Renouvelée pour une seconde saison à venir, Killing Eve met aux prises deux personnages féminins sublimes, magistralement interprétés par Jodie Comer (The White Princess) et Sandra Oh (Grey’s Anatomy). Un bijou que l’on vous dit !

Killing Eve Saison 1 en DVD pour 27,68 euros.

Yann Kerjan

 

Alan Moore est un découvreur, une porte ouverte vers d’autres univers, des auteurs absolument uniques, des pensées totalement singulières, et pourtant d’un universalisme total. Grand maître du comics – on citera les mêmes sempiternels titres, Watchmen, From Hell, V pour Vendetta, La Ligue des gentlemen extraordinaires, que l’on peut lire et relire sans jamais, ne fut-ce qu’une seconde, avoir l’impression de perdre son temps. Auteur de romans aussi, la stupéfiante Voix du feu, le dingue et fabuleux Jerusalem. Adorateur d’une divinité-serpent romaine, lui-même magicien – il dira que la magie « est à bien des égards une science du langage ». Et s’il est un mage du mot en ce bas monde, c’est bien ce natif de Northampton, qui a électrisé l’Amérique à l’occasion de la British Invasion, pour renoncer ensuite à la bande dessinée – non sans avoir préalablement offert quelques chefs-d’œuvre différents comme Lost Girls (qui a donné ses lettres de noblesse à la BD porno) – et se tourner vers autre chose. Toujours ailleurs, toujours ici. Voici sa biographie en plus de 450 pages, bourrée d’infos remises en perspective et de documents reproduits.

“Incantations : le grand œuvre d’Alan Moore” de Lance Parkin pour 24,90 euros.

Vincent Degrez

 

On profite d’une petite promo Amazon pour tenter l’aventure Dead Cells. Rogue-like qui prend son inspiration dans un Castlevania qu’on aurait boosté aux stéroïdes, le titre des Bordelais de Motion Twin est une petite pépite du genre, où une âme en peine prend le contrôle d’un guerrier mort pour s’évader d’une île maudite. Graphismes en 2D pixel art somptueux, musiques excellentes, Dead Cells vaut surtout pour sa patate exceptionnelle où on prendra un malin plaisir à refaire les niveaux aléatoires pour récolter de plus en plus d’équipement. La précision et le dynamisme du gameplay transforme ce titre en une merveille instantanément jouissive. C’est bourré d’idées malignes pour que chacun joue à sa façon – en mode speedrun pour débloquer certaines portes, ou en prenant le temps de pourfendre chaque squelette tapi dans l’ombre et gagner en expérience pour affronter des boss sacrément retors (critique complète ici).

Dead Cells sur Switch et PS4 pour 27 euros en physique / 25 euros en dématérialisé sur Switch, PS4 et PC

Florian Falcucci

 

L’édition définitive du Memories of Murder de Bong Joon-ho, une restauration magnifique, un vrai documentaire et même un bouquin avec le story-board. Plus qu’un coffret, un trésor.

Memories of Murder de Bong Joon-ho en Bluray+DVD pour 24,99 euros.

Marc Godin

 

 

Les canons SF sont difficilement dépassables et le format sériel n’y fait pas exception si l’on en juge par de bien faibles dernières tentatives en date (Origin, Nightflyers). Il existe pourtant une adaptation en cours réussie qui se permet de développer un univers spatial cohérent, le tout enchâssé dans un récit politique remarquable. Elle se nomme The Expanse et fera le bonheur de l’amateur de science-fiction. Dirigée de main de maître par l’expérimenté showrunner Naren Shankar, elle offre une projection de l’humanité dans l’ère spatiale avec une parfaite rigueur scientifique ! De toute évidence, c’est LA série préférée du rat de laboratoire… Hasard du streaming, indisponible en ligne actuellement, elle est entre deux réseaux (Amazon a sauvé la série pour une saison 4 à venir) et ce coffret est encore un peu plus justifié (même s’il manque une version Bluray).

The Expanse saison 1 & 2 en DVD pour 29,99 euros.

Yann Kerjan

 

A l’occasion de l’expo à la Cinémathèque, publication de ce sublime livre, avec une centaine de pages d’analyses, puis 400 pages d’interviews exceptionnelles, avec Sergio Leone, bien sûr, mais aussi Clint Eastwood, Ennio Morricone, Eli Wallach ou Lee Van Cleef.
Un livre immense, à ranger entre le Hitchcock-Truffaut et les lettres de David O. Selznick.

La Révolution Sergio Leone de Gian Luca Farinelli et Christopher Frayling (La Table Ronde) pour 26,50 euros.

Marc Godin

 

À consulter également :
– Notre sélection de cadeaux à moins de 20 euros.
– Notre sélection de cadeaux à moins de 40 euros.
– Notre sélection de cadeaux à moins de 50 euros.
– Notre sélection de cadeaux à plus de 50 euros.

Partager