MOVIE MINI REVIEW : Silent Hill 2 – Revelation

MOVIE MINI REVIEW : Silent Hill 2 – Revelation

 

Six ans après, et alors qu’on avait quand même rien demandé bordel, la suite du super joli, super prétentieux et super soporifique SILENT HILL (de Christophe Gans) débarque sous nos yeux pas vraiment ébahis… La famille Da Silva (papa Sean Bean et fifille toute mimi Adelaide Clemens) retourne malgré elle à Silent Hill, la ville maudite aux réalités horrifico-nanardo-parallèles… Ville remplie de monstres en plastique rigolos… SILENT HILL 2 – REVELATION (parce qu’on est censé apprendre des trucs là les gars!) tombe dans les mêmes pièges que son aîné. Le spectacle proposé est visuellement très impressionnant mais l’absence TOTALE d’histoire transforme ce truc en livre d’images sans queue ni tête… On est beaucoup trop proche de jeu vidéo d’origine. Heather/Alessa progresse de niveau en niveau à la recherche d’une clé nanarde sensée la libérer de l’emprise de la ville. Quelques stars fatiguées sont de passage (notamment Malcolm McDowell dans un cabotinage nanardissimo qui rivalise avec sa prestation dans l’inoubliable FIST OF NORTH STAR) mais Michael J. Bassett n’arrive jamais à sortir de la pure illustration. Totalement anecdotique mais beaucoup plus humble que le premier opus cela dit…

2012. USA/France/Canada. Réalisé par Michael J. Bassett. Avec Adelaide Clemens, Kit Harington, Sean Bean…

 

 

Partager