Smash : quand l’ex-showrunner balance…

Smash : quand l’ex-showrunner balance…

Chez NBC, on aime beaucoup Katharine McPhee (à droite) dans Smash. Theresa Rebeck aussi, mais pas forcément de la même façon.

Depuis mardi, on en sait un petit peu plus sur les circonstances du départ de Theresa Rebeck à la tête de Smash, la série musicale produite par Steven Spielberg qu’elle a créée pour NBC, dont elle était la showrunner jusqu’à la fin de la saison 1.

Visiblement très remontée contre la chaîne, la scénariste – qui a notamment travaillé sur NYPD Blue et Law & Ordrer : Criminal Intent avant de se faire un nom du côté de Broadway – vient d’accorder un entretien, dans lequel elle tire à boulets rouges sur le network. En ligne de mire : ses velléités interventionnistes dans le développement de la série.

« Si vous ne prenez pas la muse pour une conne, la muse reste à vos côtés », a-t-elle notamment lâché alors que débute Dead Accounts, son nouveau spectacle présenté à Broadway avec Katie Holmes à l’affiche.

L’un des principaux problèmes de Smash, selon l’amie de la muse… enfin, Rebeck, « c’est que le network pensait qu’il avait le droit de dire aux auteurs « Nous ne voulons pas que celle-ci fasse ceci, nous voulons que celle-là fasse cela » (…) Je suis parfois revenue vers les responsables en leur disant « Celle-ci ne ferait jamais ça » et ils me regardaient comme si j’étais folle, d’un air de dire « non, ce n’est pas fou: le personnage est comme ça ». »

Prenant la métaphore d’un showrunner architecte, Theresa Rebeck précise : « C’est comme s’ils me disaient « déplacez ce mur, là » et que je leur répondais « mais le bâtiment va s’effondrer » mais ils ne l’entendait pas ça (…) Les meilleurs dirigeants savent qu’il faut un mélange de tension de respect entre eux et les scénaristes. Là, c’était du genre « Fais le. Ce projet ne t’appartient pas. Fais ce qu’on dit ». »

Est-ce que c’est pour ça que la saison 1 de la série – centrée sur les coulisses d’une comédie musicale – a globalement déçu les critiques ? A voir.

La saison 2 sera quoi qu’il en soit gérée par Josh Safran, un ex-scénariste de Gossip Girl, et débutera le 5 février sur NBC. Si Rebeck dit vrai, on lui souhaite bon courage.

Source: New York Observer

 

Partager