South By Southwest 2013 : Downloaded : The Digital Revolution

South By Southwest 2013 : Downloaded : The Digital Revolution

Shawn Fanning et Sean Parker for real… dans Downloaded : the digital revolution, d’Alex Winter.

Oubliez Cannes, Venise, Deauville, Toronto et même le Comic Con de San Diego, qui a totalement perdu de son exotisme et devient une véritable autoroute. Pour une oasis de fraîcheur, on jettera un oeil à la prog’ ciné du festival multimedia South by Southwest, qui bat son plein depuis vendredi à Austin, Texas. Projeté hier en avant première : Downloaded : The Digital Revolution, d’Alex Winter, ou le pendant documentaire (et plus « tragique ») du Social Network de Fincher.

Le festival tripartite texan South By Southwest, qui entremêle à Austin trois manifestations respectivement consacrées à la musique, au cinéma et aux nouvelles technologies, a proposé hier en exclusivité le documentaire Downloaded : The Digital revolution, d’Alex Winter. Un film sur lequel le haut conseil du praesidium du Daily Mars souhaite attirer votre attention pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il s’agit d’une réalisation d’Alex Winter, le “Bill” des Bill and Ted… avec Keanu Reaves et l’on sera curieux de voir ce que le monsieur a dans le ventre pour son premier docu, après avoir réalisé deux long-métrages bof-bof et plusieurs épisodes de séries télé.

Ensuite, le sujet a tout pour attirer l’attention, surtout dans un festival au carrefour de la musique, du cinéma et de la tech : Downloaded retrace l’épopée de Shawn Fanning et Sean Parker, les fondateurs de Napster, le site révolutionnaire de partage de fichiers musicaux, au succès aussi foudroyant que le fut la réaction d’une industrie musicale en panique, entre 1999 et 2001. Produit par VH1, le film voit entre autres défiler les témoignages de Noel Gallagher, MIke D (Beastie Boys) ou encore Henry Rollins et bien évidemment les premiers concernés, Sean Parker (joué par Justin Timberlake dans The Social Network) et Fanning. Les utilisateurs de Napster grimpèrent à 60 millions dans le monde jusqu’à ce que les majors du disque et certains artistes (dont Metallica, aperçu dans le docu) n’écrasent le site et ses créateurs sous divers procès pour violation de propriété intellectuelle.

Trop tard pour l’establishment : avec Napster, Fanning et Parker, aujourd’hui dans leur trentaine, ont bouleversé conjointement l’Histoire du Web, de la musique mais aussi tout simplement de la diffusion de la culture. Soumis à une pression médiatique démentielle et désignés comme les ennemis publics numéro 1 aux Etats-Unis jusqu’à la fermeture de Napster, Parker et Fanning en ont salement bavé mais se sont depuis refait une petite santé, pas d’inquiétude. Le premier en s’associant à l’aventure Facebook, le second en fondant diverses sociétés dont Path, la dernière en date, propose un service de partage de photos en ligne pour portables. Riches à défaut d’être tout-puissants. Alex Winter, qui avait envisagé d’abord de tourner Downloaded sous la forme d’une fiction pour MTV, a finalement basculé vers l’option docu au terme de plusieurs années de développement infructueux. Cité dans le Hollywood Reporter, il conclut son interview par une pirouette lucide :”Je vais bien sentir l’ironie du sort quand le film se retrouvera sur You Tube avant même sa sortie !”. Scrutons, les enfants, scrutons…

Partager