Star Wars VII : une pétition contre JJ Abrams

Star Wars VII : une pétition contre JJ Abrams

The final frontier isn’t enough for J.J. Abrams. Now he wants to explore a galaxy far, far away, too…. C’est USA Today qui décroche la timbale de la petite phrase la mieux sentie au sujet de cette terrible nouvelle qui nous plombe un peu le moral ce matin. Certes, votre serviteur est généralement fan du travail d’Abrams en télé (propos à nuancer cependant) et même son premier Star Trek était plus qu’une bonne surprise. Mais Mission : impossible 3 et surtout le bassement démago/sans âme Super 8 agissent toujours comme des révélateurs du statut de « performer » froid du petit brun surexcité, passionné sincère mais cinéaste encore incapable de s’affranchir vraiment de sa prison méta-créative.

Comme notre fin limier InTheBlix et son infaillible BD (Bullshit Detector) l’avaient soupçonné dans un récent (et brillant, mon vieux Blix, si si!) post consacré à la proverbiale langue de bois du père Abrams, c’est donc bien JJ qui s’y colle pour le prochain Star Wars. L’info a été sortie par l’excellent site The Wrap, non encore confirmée officiellement par Disney, mais reprise par tous les grands organes de presse aux Etats-Unis et confirmée en off par des sources “proches du dossier” comme on dit. La surprise est-elle si énorme ? Pas vraiment si l’on se souvient que le Star Trek d’Abrams opérait lui-même une “star wars-isation” totale des aventures de la team Enterprise, soudainement boostée aux stéroïdes plutôt que perfusé aux longues plages de dialogues spatio-philo-théologiques assomants.

Icône revendiquée de la génération Star Wars lui-même, JJ Abrams était le candidat évident au final mais, franchement, on ne peut s’empêcher de regretter qu’un autre cinéaste peut-être un brin moins… je sais pas moi… vulgaire et trivial n’eût été choisi. Le Los Angeles Times a déjà repéré les premières réactions dans le cyberespace à l’arrivée de JJ Abrams aux commandes de ce Star Wars VII. Selon lui, elles sont mitigées. Une pétition intitulée “Disney: Stop J.J. Abrams from directing the next Star Wars film” est apparue sur le site Change.org (la plateforme mondiale des pétitions en ligne) et dans la Twittosphere, les avis les plus divers s’expriment. Les uns voient dans l’arrivée d’Abrams le signe d’une destruction définitive de la franchise, les autres sont au contraire convaincus qu’elle ouvrira une nouvelle ère glorieuse. Annoncé en même temps que le rachat de Lucasfilm par Disney le 30 octobre dernier, le 7e volet Star Wars est attendu pour 2015, écrit par Michael Arndt, scénariste oscarisé de Little Miss Sunshine and Toy Story 3.

Partager