• Home »
  • CINÉMA »
  • Sur Mars, personne ne vous entend crier (Critique de Seul Sur Mars de Ridley Scott)
Sur Mars, personne ne vous entend crier (Critique de Seul Sur Mars de Ridley Scott)

Sur Mars, personne ne vous entend crier (Critique de Seul Sur Mars de Ridley Scott)

Note de l'auteur

martian2015Il nous regarde, droit dans les yeux, nous demandant de venir le sauver. Les affiches de Seul Sur Mars hantent les rues et intriguent par le regard cam de Matt Damon, poignant.

Mais le film est-il aussi poignant qu’on nous le fait entendre ? Survival ? Feelgood movie de science-fiction ? La bande-annonce ne cesse de nous orienter dans différentes directions. Et si Ridley Scott avait retrouvé son modjo ?

L’histoire est plutôt simple et basique. Suite à une intempérie martienne, l’équipe Ares III se retrouve dans l’obligation de quitter la planète et de laisser leur camarade Mark Watney pour mort sur celle-ci. Mark n’est en fait pas mort. Il se réveille le lendemain, seul sur Mars. Botaniste de profession, ce dernier va devoir faire preuve d’ingéniosité et d’idées, s’il veut survivre en attendant la possible arrivée des secours.

Seul Sur Mars (The Martian), adapté par Ridley Scott et Drew Goddard d’un roman d’Andy Weir vient confirmer le retour d’un intérêt pour le film « spatial ». Après des films comme Gravity (Cuaron) et Interstellar (Nolan), le réalisateur d’Alien signe ici un film juste et émouvant.

En se débarrassant de manière assez expéditive de toute vraisemblance scientifique, l’auteur, Andy Weir, et le (génial) scénariste Drew Goddard nous emportent dans leur histoire sans complexe. Car les intérêts ici ne sont pas scientifiques mais humains. Les personnages sont attachants. Matt Damon, acteur aux yeux tendres, provoque chez nous une empathie automatique. Efficacité directe, il faut que cet homme s’en sorte. Son combat acharné pour survivre, ses ingénieuses idées, sa rage de revenir sur Terre, font de lui un personnage profondément positif. Jamais énervant, jamais pleurnichant, Mark Watney rejoint cette caste de héros du cinéma qui ne faiblit pas et se bat.

themartian1

Les personnages secondaires profitent eux-aussi d’un casting très efficaces : Jessica Chastain, Kate Mara, Jeff Daniels, Kristen Wiig… et donnent un souffle aux histoires parallèles, aidant la narration à respirer correctement. Les allers-retours entre la Terre, Mars et le vaisseau se font le plus naturellement du monde. Le spectateur n’est jamais trimballé, brusqué ou perdu dans le récit.

À mi-chemin entre un Mission to Mars de De Palma et un Cast Away de Zemeckis, Seul Sur Mars profite d’un ton toujours feel good movie sans pour autant être trop léger. La présence de musique disco, d’humour et de running gag efficaces concède au film un équilibre divertissant du début à la fin sans pour autant effacer d’excellents cliffhanger et effets de suspens. On rit, on s’inquiète sans se douter du dessein du personnage principal.1E2FE3AA

Le travail de Ridley Scott est difficilement critiquable : images magnifiques, cadres travaillés, couleurs venues d’ailleurs ; le réalisateur signe ici un film visuellement excellent. Comme quoi lorsqu’on a un scénario qui tient la route, ça marche tout de suite bien mieux (coucou Prometheus !). Les décors sont à couper le souffle, le désert de Wadi Rum, en Jordanie nous offre un Mars plus vrai que nature.

Sans jamais user de surenchère technique, Ridley Scott signe ici un de ses meilleurs films et nous offre un film marquant, efficace et optimiste. Et ce, même si dans l’espace, personne ne vous entend crier.

The Martian, sortie le 21 octobre 2015, 141min, réalisé par Ridley Scott, avec Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels, Kate Mara ,…


Seul sur Mars – Bande-annonce 2 VOST par DailyMars

Partager