• Home »
  • SÉRIES »
  • The Principal, l’apprentissage par l’exemple (En direct de Séries Mania)
The Principal, l’apprentissage par l’exemple (En direct de Séries Mania)

The Principal, l’apprentissage par l’exemple (En direct de Séries Mania)

Note de l'auteur

Diapo-THEPRINCIPAL01À Sydney, Matt Bashir est promu directeur d’un lycée pour garçons dans un quartier particulièrement difficile. Ses tentatives de réforme sont accueillies avec scepticisme par ses collègues. Au moment où ses efforts portent leurs fruits, un élève de 17 ans est retrouvé mort. Remarquablement interprétée par Alex Dimitriades (La Gifle) et Aden Young (Rectify), cette minisérie explore avec force les thèmes de la masculinité, de l’identité́ religieuse et de la transmission. (source : Séries Mania)

Un nouveau proviseur débarque dans son ancien lycée jugé sensible. Les profs sont désabusés, les élèves, malgré leur jeune âge, aussi et la police est une visiteuse régulière du lieu. A tel point d’ailleurs que l’arrivée dans l’école du téléspectateur ressemble à une entrée en prison. Entourée de grilles, sous la surveillance des caméras, ce lieu de l’apprentissage et du savoir a tout d’une cage dont on ne sait plus si les barreaux protègent les élèves du monde extérieur ou le contraire.

La série tourne évidemment autour de la notion de respect, pour les figures d’autorité, comme pour les jeunes ou le petit commerçant du coin. Elle parle des actions qui peuvent être menées mais aussi et surtout de l’importance du choix des mots.

Diapo-THEPRINCIPAL02En dépeignant en point de focus un personnage, Matt Bashir, dont la lutte est de réinstaurer le dialogue social, la série touche. L’enchainement continue d’incidents mineurs mais significatifs dans le premier épisode de cette minisérie qui montre avec fluidité, et sans plonger dans le pathos, que la tache ne sera pas aisée. Le meurtre et le « Who done it » associé semble, après le visionnage des deux premiers épisodes, une violence finalement superflue dans ce dédale de petites criminalités et d’humiliations quotidiennes qui expose si bien le propos. Chacun en est tour à tour le fautif et la victime, et le visage si mouvant d’expressions plus ou moins retenues de Rahel Romahn, qui interprète l’un des élèves, est un constant révélateur de la frustration qui perpétuellement fait passer de l’un à l’autre.

Diapo-THEPRINCIPAL03On a pu voir, en particulier en parallèle des séries nordiques qui jouent beaucoup sur les couleurs froides, que la photographie de The Principal est d’un jaune assez frappant. En cherchant à y trouver une symbolique, on peut y voir le choix d’une ambiance qui hésite entre la chaleur des flammes qui pourraient détruire cette communauté et celui du soleil australien qui pourrait finir par entrer dans ce monde sombre.

Sur un sujet universel et qui ne se lasse malheureusement pas d’être d’actualité, The Principal n’invente rien, mais a clairement le mérite de remettre au centre de la conversation l’importance de l’éducation. Parce que le respect, des autres et surtout de soi-même, ça aussi ça s’apprend.

 

The Principal, minisérie, épisodes 1 et 2 (SBS One, Australie)

Créée par : Ian Collie, Rachael Turk, Kristen Dunphy
Ecrite par : Kristen Dunphy, Alice Addison
Réalisée par : Kriv Stenders
Avec : Alex Dimitriades, Aden Young, Salvatore Coco, Rahel Romahn…
Partager