The Vanishing of Ethan Carter

The Vanishing of Ethan Carter

Note de l'auteur

En réponse à la sonde envoyée il y a peu, des Terriens viennent en villégiature sur Mars pour vous proposer des articles sur le Jeu Vidéo. Aujourd’hui, c’est Trohzen qui pose ses valises pour présenter The Vanishing of Ethan Carter. En Joie.

 

entete The Vanishing of Ethan Carter

Vous en avez marre des jeux des bastons, de tirer sur tout ce qui bouge Zombies ou ennemis, de sauver la planète/Gaia/Princess Peach/…… de rencontrer le Barca en finale de la Champions League ou de gagner votre énième bague de champion NBA. Votre cardiologue vous demande de faire un Break, de prendre un peu d’air pur, d’aller faire une grande balade dans la Nature.

Ça tombe bien !! Vous recevez une lettre d’un jeune garçon qui vous demande de l’aide, Ethan Carter. Vous prenez votre pardessus emprunté à Mike Hammer, et quelque chose au fond de vous (vos pouvoirs paranormaux sans aucun doute) vous dit que votre balade à Red Creek Valley ne sera pas ordinaire.

Un jeu peu commun

The Vanishing of Ethan Carter est un jeu qui sort des sentiers battus (pouf pouf), à l’opposé des Blockbusters, Hits et Top games qui vous propose une overdose d’action et de l’hémoglobine à gogo.

Le premier choc ressenti au lancement du titre, c’est la beauté de l’environnement. Mon dieu que c’est beau, c’est fluide, les petites fleurs violettes qui bougent au gré du doux zéphyr qui traverse cet Eden…… On respire un grand coup, on se roule dans les herbes hautes, on rit, on est bien. C’est certainement un des plus beaux jeux qui m’ait été donné de voir cette année. Ca respire le frais, la verdure, le calme et la volupté.

Capture The Vanishing of Ethan Carter

La deuxième bonne surprise est l’interface. Habitué à triturer 6/8 boutons, vous allez vous reposer les doigts. Au pire, vous allez tapotez gentiment 3/4 fois sur un bouton, mais c’est tout, on ne vous en demandera pas plus. D’ailleurs les développeurs vous le disent au début.

le Gameplay est simple, minimaliste ; vous trouverez des indices, et naturellement vous reconstruirez les scènes de crime. Je vous laisse découvrir comment, car c’est une très belle réussite de mécanique de jeu.

Capture1 The Vanishing of Ethan Carter

Ethan Carter n’est pas un jeu d’action, c’est un jeu d’observation, d’énigmes (assez simples dans l’ensemble), qui vous amène aux frontières de la réalité. Un « Myst » en 3D, où vous passerez votre temps à randonner sans craindre de vous faire sniper par un vieux campeur (pouf pouf pouf).

Dans cet univers très inspiré de Lovecraft, on s’attend aussi au détour d’un chemin à tomber sur Twin Peaks et BOB avec son sac de mort. Vous serez totalement dans le doute et vos sens et votre perception du jeu seront floués. Vous prendrez un plaisir particulier à vous perdre dans les bois, afin de chercher ce qui n’existe (peut-être) pas. Vous échafauderez de nombreuses hypothèses sur les chemins que vous emprunterez, sur le but de ce jeu, et sur l’histoire même. Et pourtant vous irez d’un pas sûr et alerte dans la bonne direction, c’est-à-dire droit devant vous.

Un Ovni piloté par les Astronauts

Adrian Chmielarz, Andrzej Poznanski et Michal Kosieradzki (The Astronauts) ont sur prendre un virage à 360°pour créer ce nouveau studio de production. Habitués aux FPS trash (Painkiller /Gears of War : judgement), ils ont su tirer parti de leur expérience en allant à l’encontre des habitudes et attentes des joueurs. The Vanishing of Ethan Carter est une expérience rare et précieuse de nos jours. Que ce soit le design, gameplay, musique, tout a été pensé pour donner une expérience de jeu unique et poétique

Entre 20 Euros et 12 Euros (en DL), c’est une vingtaine d’heure de marche, d’introspection et de plaisir tout simplement.

 

The vanishing of Ethan Carter : Nordic Games , sorti le 24 Septembre 2014, disponible sur PC et PS4

Partager