Top 10 des albums les plus attendus de la rentrée

Top 10 des albums les plus attendus de la rentrée

D’ici quelques semaines, c’est la rentrée musicale. Même si certaines dates de sortie ne seront annoncées que d’ici quelques jours (voire pas du tout, pour les artistes mainstream qui voudraient garder la surprise), au Daily Mars on a déjà un bon aperçu des albums qu’on attend au tournant. Révélations, confirmations ou consécrations, on détaille nos attentes pour 10 d’entre eux!

 

Sampha – Untitled

Terré dans un studio de New York depuis des mois, le chanteur/producteur Sampha a eu le temps de parfaire son baritone et son songwriting, à la fois sobre et affecté. Depuis ses interventions remarquées chez SBTRKT, Jessie Ware ou Drake, l’heure est venue de faire ses preuves. Une direction acoustique et jazzy serait à l’ordre du jour, à en juger par « Happens », enregistré avec le producteur Emile Haynie.

 

SBTRKT- Wonder Where We Land

wonderwhereweland Le producteur londonien trafiquant en voix et beats reviendra le 22 septembre avec Wonder Where We Land, second opus qui arrive après son éponyme de 2011. Les réguliers des précédents albums sont de retour sur plusieurs titres (Sampha & Jessie Ware), auxquels s’ajoutent Warpaint, Ezra Koenig et A$AP Ferg. La tentation d’être plus pop est assez flagrante avec les seconds opus, et la discrétion du producteur fait qu’on ne sait pas trop la véritable direction artistique de l’album. Le premier indice a été donné avec « New Dorp New York » premier single en écoute ci-dessous.

  Kendrick Lamar – Untitled

L’album rap US attendu au tournant. Toutes les options sont sur la table du prodige de Compton, y compris celle de Nas et Jay-Z après leur premier album : succomber aux sirènes du mainstream et gonfler le son aux stéroïdes en faisant appel à Dr.Dre et ses sbires, ou encore des producteurs pop comme Alex The Kid. Plausible lorsqu’on conanît le succès de ses interventions chez Imagine Dragons ou la BO de Amazing Spider-Man 2. Mais il a encore beaucoup de concepts et d’introspection en stock. Peut-être pas suffisamment pour en tirer un concept album comme Good Kid m.a.a.d. City, mais assez ténu pour éviter les braggadocios à répétition. Kendrick va-t-il transformer l’essai? Rien n’est moins sûr.

The Drums-Encyclopedia

Le quartette de Brooklyn est passé à un duo depuis 4 ans, et leur Encyclopedia (le 23 septembre) va renouer avec leur new-wave torturée et mâtinée de noisy. Rien que pour ça, ça vaut le détour.

 

Alt-J – This Is All Yours

this-is-all-yours-un-deuxieme-album-d-alt-j-a-l-automne,M154232Grands gagnants du Prix Mercury en 2012 pour leur premier album An Awesome Wave, les anglais de Alt-J nous ont déjà balancé deux premiers morceaux qui augurent du meilleur. Dire qu’on attend This Is All Yours est un euphémisme tant le premier opus fut un vrai coup de maître. Leur pop racée, matinée d’électro, de chœurs et de clavecin avait été la claque de 2012 et on s’en reprendrait bien une! De ce qu’on a pu entendre, clairement, il n’y a pas l’air d’avoir à s’inquiéter. Avec « Hunger of the Pine », ils nous offrent un morceau réellement envoûtant et lancinant dans la droite lignée du premier album. La magie semble intacte! En ce qui concerne « Left Hand Free », on est plus déstabilisé mais c’est pour le meilleur puisque le groupe nous balance un titre nettement plus rock qu’à l’accoutumé et maîtrise tranquillement son sujet. Bref, le 22 septembre, c’est long, bordel!

Julian Casablancas + The Voidz – Tyranny

Julian-Casablancas-And-The-Voidz-Tyranny-608x608Pour le moment, pas évident de se faire une idée de ce que donnera la nouvelle formation de Casablancas mais clairement, on sera au rendez-vous. Après les deux derniers albums de The Strokes, qui nous ont laissé un peu perplexe, et compte tenu des teasers quelque peu énigmatiques pour promouvoir ce Tyranny, on est en droit de s’attendre à tout. Pour le moment, aucun morceau n’a été balancé donc on retient un peu souffle et on prend son mal en patience, en espérant que Julian n’ait pas perdu son mojo et qu’il nous envoie quelques petites bombes incendiaires dont il a la formule (qui a dit New York City Cops?)

 

 The Vines – Wicked Nature

Les Australiens reviennent après 3 années d’absence avec, tant qu’à faire, un double album. Nous ayant habitué à des mélodies fines et travaillées, portées par des riffs sauvages et endiablés, on espère que l’alchimie sera toujours présente. Les quelques titres audibles sur la toile semblent confirmer cette tendance. Le son est toujours aussi puissant et conserve à l’occasion son côté « nirvanien » comme dans l’efficace Out The Loop. The Vines, qui a maintenant plus de 10 ans au compteur, fait partie de ces groupes qui à défaut d’évoluer, arrivent à rester authentiques dans leur musique et rien que pour ça, on a quand-même très envie de les retrouver.

 

Sun O))) et Scott Walker – Soused

Screen-Shot-2014-07-17-at-11.39.48-AMLes grands gourous du drone metal sont de retour, mais cette fois ils ne sont pas seuls. Faisant équipe pour la première fois avec l’expérimental trublion Scott Walker, ils s’apprêtent à sortir un des projets les plus intrigants et les plus attendus de l’année, un étrange mariage entre deux entités musicales indescriptibles à la personnalité marquée et au son unique. Difficilement accessible, l’album le sera surement. Qui s’est déjà laissé tenter par quelques albums de Sun O))) ou de Scott Walker ne vous dira pas le contraire. Mais ce Soused risque surtout de ne pas laisser nos esgourdes indifférentes et c’est bien là le principal.

 

Pink Floyd – The Endless River

L’album est attendu mais surtout redouté. Leur dernier remonte maintenant à 20 ans et avouons le, The Division Bell fait bien pâle figure face à un Wish You Were Here ou un Animals. Mais quand même, un nouveau Pink Floyd est en soi un événement à côté duquel tout mélomane qui se respecte ne pourra pas passer. Enregistré à partir de sessions vieilles de 20 ans pour un projet instrumental appelé The Big Spliff, le projet a muté sous l’impulsion de David Gilmour en un album incluant des parties vocales et gardant les claviers enregistrés par Rick Wright, claviériste du groupe mort en 2008. On serre les dents, les fesses aussi, et on espère de tout coeur que le Floyd a retrouvé son mojo.

 

Death From Above 1979 – The Physical World

death from above 1979Allé-fucking-luia. Groupe éclair ayant livré en 2004 le cultissime You’re a Woman, I’m a Machine, séparé en 2006 puis reformé en 2011, DFA 1979 revient enfin d’entre les morts pour une deuxième salve disco punk dont seuls ses deux membres ont le secret. Une basse, une batterie, deux voix et basta, telle est la formule de ce duo génialement vénère et groovy. Et en écoutant le premier extrait Trainwreck on se dit que le 9 septembre est bien loin et qu’il va falloir prendre son mal en patience avant de pouvoir découvrir l’intégralité de ce Physical World. 

 

Et vous, quel est/quels sont les albums que vous attendez le plus en cette rentrée?

 

 

Partager