• Home »
  • SÉRIES »
  • Top 10 des meilleures chansons de Phoebe Buffay (par whisperintherain)
Top 10 des meilleures chansons de Phoebe Buffay (par whisperintherain)

Top 10 des meilleures chansons de Phoebe Buffay (par whisperintherain)

Par whisperintherain

C’est la dure loi du show-business. Certains artistes incompris des masses populaires ne voient jamais leur talent reconnu à sa juste valeur. C’est donc à leurs rares mais fervents admirateurs qu’incombe la lourde tâche de faire connaître un répertoire riche et inexplicablement mésestimé.

C’est dans les petits tracas du quotidien que l’auteur-compositeur-interprète qui nous intéresse aujourd’hui puise son inspiration depuis voilà déjà près de vingt ans, sans l’ombre du moindre contrat avec une maison de disques à l’horizon.

Puisque Warner Music ne s’est jamais décidé à le faire, je vous propose donc aujourd’hui de compiler les titres qui auraient mérité à mon très humble avis de figurer sur un « best of » (certains pensent probablement que le terme « pot-pourri » serait plus approprié) de la grande, l’unique, l’incomparable Phoebe Buffay.

1. Smelly Cat

Pourquoi cette chanson ?
Car ils’agit du tube incontesté de la demoiselle, indéniablement son titre le plus populaire, celui que réclament ses nombreux admirateurs (bon d’accord, seulement Rachel…) quand le patron du Central Perk a le culot d’engager une autre chanteuse pour assurer le divertissement de sa clientèle. Une chanson au texte si universel qu’elle peut à la fois servir de jingle à une publicité pour de la litière et permettre à son auteur d’enregistrer un clip… dans lequel sa voix est remplacée par celle d’une chanteuse certes plus talentueuse, mais au physique résolument moins avenant. La réaction de Phoebe ? “Oh my God! She’s Smelly Cat! Oh. Oh! That song has so many levels!”

Les épisodes :
02×06 – The One with the Baby on the Bus (première apparition de la chanson)
02×17 – The One Where Eddie Moves In (version clip)
03×14 – The One with Phoebe’s Ex-Partner (version publicitaire)

Le texte :

Smelly cat, smelly cat
What are they feeding you?
Smelly cat, smelly cat
It’s not your fault

They won’t take you to the vet
You’re obviously not their favorite pet
Smelly cat, smelly cat
It’s not your fault

It may not be a bed of roses
And you’re no friend to those with noses
I promise you before we’re done
All the world will smell as one

Smelly cat, smelly cat
What are they feeding you?
Smelly cat, smelly cat
It’s not your fault!

 

2.Grandma

Pourquoi cette chanson ?
Parce qu’elle permet à Phoebe de partir à la conquête d’un nouveau public : quand elle est recrutée pour chanter devant les enfants à la bibliothèque, la franchise à toute épreuve de Mademoiselle Buffay a tôt fait d’emporter l’adhésion des jeunes spectateurs venus l’écouter. Sa réputation est vite faite : pour ses admirateurs en culottes courtes, Phoebe devient « the lady who tells the truth ».

L’épisode :
02×12 – The One After the Superbowl – Part 1

Le texte :

Now grandma’s a person who everyone likes
She brought you a train and a bright shiny bike

But lately she hasn’t been coming to dinner
And last time you saw her she looked so much thinner.

Now your mom and your dad said she moved to Peru,
But the truth is she died and someday you will too

Lalalalala la la la la la la la la la la la
La la la la la la la la la la la la la la la la

 

3. New York City Has No Power

Pourquoi cette chanson ?

Quoi de mieux pour détendre l’atmosphère quand la ville se retrouve plongée dans le noir qu’un petit air de guitare à la lumière des bougies ? Tentez donc une reprise de ce plaidoyer contre les produits laitiers la prochaine fois que le tonnerre gronde par chez vous. Effet garanti !

L’épisode :
01×07 – The One with the Blackout

Le texte :

New York City has no power
And the milk is getting sour

But to me it is not scary
‘Cause I stay away from dairy

La la la la la la la la…

 

4. Holiday Song

Pourquoi cette chanson ?

Parce qu’elle est la preuve de la générosité et du perfectionnisme de Phoebe, qui n’hésite pas à la réécrire plusieurs fois pour offrir un cadeau unique à sa bande d’amis. Admirez donc la superbe version finale !

L’épisode :

04×10 – The One with the Girl from Poughkeepsie

Le texte :

I went to the store, sat on Santa’s lap.
I asked him to bring my friends all kinds of crap.

He said all you need is to write them a song,
Now you haven’t heard it yet, so don’t try to sing along.
So don’t sing along…

Monica, Monica
Have a happy Hanukkah!
I saw Santa Claus
He said: « Helloto Ross!”

And please tell Joey
Christmas will be snowy.

And Rachel and Chandler…
Ah-zum-gah…handler!

 

5. Two of Them Kissed Last Night

Pourquoi cette chanson ?
Parce qu’elle démontre la capacité sans égale de son auteur à mettre les pieds dans le plat. Phoebe improvise cette chanson après avoir eu vent du baiser passionné qu’ont échangé Rachel et Ross la veille, alors que ce dernier est en couple avec Julie. Pour notre plus grand bonheur, elle ne perd pas de temps pour faire connaître son point de vue sur la situation aux principaux intéressés. Notons que la chanson portera ses fruits car Ross aura fait son choix avant la fin de l’épisode.

L’épisode :
02×08 – The One with the List

Le texte :

There was a girl, we’ll call her Betty
And a guy. Let’s call him Neil.
Now, I can’t stress this point too strongly
This story isn’t real.

Now our Neil must decide
Who will be the girl he casts aside?
Will Betty be the one who he loves truly
Or will it be the one who we’ll call…Lulie?

He must decide! He must decide!
Even though I made him up he must decide…

 

6. Shower Song

Pourquoi cette chanson ?
Parce qu’il s’agit du titre qui a tout simplement failli mettre un terme à la carrière de notre artiste du jour. C’est en l’entendant que Terry, le susnommé patron du Central Perk, décide de se passer de ses services et confie à Rachel la lourde tâche d’en informer son amie. Pourtant, il y a fort à parier que ce titre que n’aurait sans doute pas été renié par feu notre Élie Kakou national et son fameux You Put in the Water, qui vantait également les mérites d’un lavage efficace.

L’épisode :
02×06 – The One with the Baby on the Bus

Le texte :

I’m in the shower and I’m writing a song
Stop me if you’ve heard it

My skin is soapy and my hair is wet
And Tegrin spelt backwards is Nirget

Lather,rinse,repeat
And lather,rinse, repeat
And lather,rinse,repeat

As needed!

 

7. Babies

Pourquoi cette chanson ?
Parce qu’on peut toujours compter sur Phoebe pour vous ramener aux dures réalités de la vie. Alors que tout le monde attend impatiemment que Carol donne naissance à Ben, Phoebe en profite pour rappeler à l’assistance qu’être parent, ce n’est vraiment pas facile tous les jours…

L’épisode :
01×23 – The One with the Birth

Le texte :

They’re tiny and chubby and so sweet to touch
Soon they’ll grow up and resent you so much

Now they’re yelling at you and you don’t know why
And you cry and you cry and you cry

And you cry and you cry…

 

8. Two Heart Attacks

Pourquoi cette chanson ?

Parce qu’elle nous démontre que Phoebe était faite pour la chanson, quelle que soit la réalité dans laquelle elle évolue. En effet, il s’agit de la conclusion du double épisode qui nous montre ce qu’auraient pu être les vies de toute la petite bande si les choses avaient tourné différemment. Faites-vous à cette idée effrayante, rien ni personne n’empêchera Phoebe Buffay de chanter et ce dans n’importe quelle réalité alternative !

L’épisode :
06×16 – The One That Could Have Been – Part 2

Le texte :

It only takes two heart attacks
To finally make you see
One of them won’t do it
But the second will set you free.

Tell all your hate and anger
It’s time to say goodbye
And that is just what I will do
As soon as those bastards I work for die.

Lalalala lalalalalala lalalalala

 

9. Ode to a Pubic Hair

Pourquoi cette chanson ?

Parce que si vous aviez besoin d’une preuve qu’absolument aucun sujet au monde n’effraie la plume de Phoebe, la voici ! Quand tous les sujets d’inspiration possibles et imaginables semblent épuisés, Mademoiselle Buffay trouve toujours le moyen de s’émerveiller des choses les plus anodines qui soient et n’hésite pas à rendre hommage aux parties les plus intimes de l’anatomie du corps humain. Effet garanti auprès d’un public consterné…

L’épisode :

06×03 – The One with Ross’s Denial

Le texte :

I found you in my bed,
How’d you wind up there?

You are a mystery,
Little black curly hair.

Little black curly hair.

Little black, little black, little black, little black
Little black curly hair.

 

10. Emma

Pourquoi cette chanson ?

Parce qu’elle est la preuve incontestable du côté « embrouilleuse de première » de Phoebe. N’ayant pas acheté de cadeau pour l’anniversaire de la fille de Ross et Rachel, elle saisit l’occasion pour lui offrir quelque chose qui ne lui aura strictement rien coûté : une chanson de sa composition. Vous noterez bien que les paroles pour le moins hésitantes trahissent les longues heures de labeur qui ont été consacrées à son écriture.

L’épisode :
10×04 – The One with the Cake

Le texte :

Emma!

Your name poses a dilemma.
‘Cause not much else rhymes with Emma!
Maybe the actor Richard Crenna

He played the commanding officer in Rambo.

Happy birthday Emma!

 

Et nous voici déjà rendus à la fin de ce florilège des plus subjectifs de l’œuvre de l’artiste la plus mésestimée de ces vingt dernières années. Tout ceci est naturellement affaire de goût, n’hésitez donc pas à commenter sur les titres auxquels vous auriez accordé une place sur cet album que nous ne trouverons malheureusement probablement jamais dans les bacs !

Le lien vers la vidéo YouTube de l’intégrale de Phoebe :

Partager