TOP 5 des Box Office Bombs

TOP 5 des Box Office Bombs

C’est l’été, la saison des blockbusters qui coûtent cher et vont rapporter gros…normalement…car voici le cauchemar du producteur de film, le fameux Box-Office Bomb : une grosse somme d’argent investie et un flop total au cinéma voire même en home vidéo. Cette semaine, nous vous proposons un Top 5 de bons films (les mauvais n’ont que ce qu’ils méritent) qui n’ont pas rencontré leur public et coûté un maximum de brouzoufs. La plupart des chiffres donnés sont des estimations. Etrangement, les studios communiquent peu à ce sujet…

Le 13eme guerrier1 – Le 13ème Guerrier (The 13th Warrior) de John McTiernan

Tous les éléments étaient là pour faire un carton au Box-Office. Le réalisateur de Die Hard, John McTiernan, le romancier à succès Michael Crichton (Jurassic Park), la tête d’affiche « almodovarienne » Antonio Banderas…et là, c’est le drame. Le film se plante complètement en salle. Un budget estimé de 160 millions de dollars (en 1999, soit environ 223 millions en dollar constant) et seulement 61 millions de recettes (en dollar constant, on estime la perte à 182 millions de dollars, ouch)

 

Les portes du paradis2 – Les Portes Du Paradis (Heaven’s Gate) de Michael Cimino

Le film unanimement acclamé par la critique, aujourd’hui, s’était fait assassiner à New York en Novembre 1980. Michael Cimino, étoile montante du nouvel Hollywood et oscarisé pour Voyage au bout de l’enfer (9 nominations, 5 Oscars) ne s’en remettra jamais. 44 millions de budget, 3,6 millions de recettes… en 1980 ! En dollars constants, le budget serait de 124 millions et les recettes de 9,6 millions, ça calme. Alors courrez chez votre revendeur habituel pour acheter le MA-GNI-FIQUE Blu-ray Disc édité par Carlotta et superbement restauré grâce à Criterion.

 

3- The Lone Ranger de Gore Verbinski

Typiquement, un film qui n’a pas trouvé son public. Mais à quel public s’adressait-il ? Telle est la question. Ce film a partagé la rédaction. John Plissken aime, Docteur No est partagé (voir ici) et InTheBlix, déçu (voir )…résultat, un bide total au Box-Office (oui, nos critiques sont d’une grande influence…hum). 250 millions de budget et 260 millions de recettes…Tu me diras certainement : « ce n’est pas un bide, morbleu !  » Et bien sache que « morbleu » est une expression totalement désuète et qu’il y a eu environ 150 millions de frais de pub et distribution. Donc Box Office Bomb, CQFD.

 

Hugo Cabret4- Hugo Cabret (Hugo) de Martin Scorsese

Scorsese a fait un bide ?! Et oui, même les meilleurs se ramassent de temps à autre (Rappelez vous 1941 de Steven Spielberg, ce n’était pas un vrai bide, certes, mais il n’a pas rapporté ce que l’on attendait d’un film de Spielberg). Une perte estimée entre 55 et 65 millions de dollars. C’est encore une fois le budget pub et distribution (non inclus dans les frais de production) qui font pencher la balance du mauvais côté.

 

 

 

Ali5- Ali de Michael Mann

Une star « ragingbullisée » en pleine ascension (Will Smith), un bon réalisateur (Michael Mann), et une histoire poignante ne font pas toujours des entrées en salle. Malgré le bon accueil critique, le film ne rencontre pas le succès escompté et mérité. Il manque 63 millions pour équilibrer les comptes.

Partager