Top/Flop : les performances de la semaine (The Good Wife/Betrayal)

Top/Flop : les performances de la semaine (The Good Wife/Betrayal)

Au top cette semaine : la distribution de The Good Wife

L’épisode : The Good Wife, 5.06 « The Next Day »

Au top cette semaine… Josh Charles parce que la façon dont s’exprime sa colère est communicative. Grâce à son jeu, il créé un vrai dilemme chez le téléspectateur. Non, attendez… Julianna Margulies. Parce qu’elle est aussi parfaite en ambitieuse agressive qu’en traitre éplorée.

Non, attendez… Alan Cumming, pour son jeu en regard qui en dit long sur l’évolution de ses rapports avec le père Florrick. Non, attendez… mettez tout le cast de cette série, ça ira plus vite.

Celui qui fait un flop : Stuart Townsend (Betrayal)

L’épisode : Betrayal, 1.06 « The Things That Drive Men Crazy »

Betrayal, c’est l’exemple type de l’adaptation maladroite. C’est surtout la preuve qu’avec des personnages mal dessinés, les acteurs sont très vite en difficulté. Quand, en plus, vous êtes mal dirigé, ça devient franchement problématique : on a l’impression que personne n’y croit. Ni les acteurs ni le téléspectateur.

Mais il y a pire : quand c’est à Stuart Townsend d’aller au charbon artistique, ça devient carrément cauchemardesque.

Dimanche dernier, c’est ce bon Stu qui était à l’honneur dans la série produite par David Zabel pour ABC. C’est lui qui doit faire vivre le traumatisme lié à son personnage et dévoilé par le script. Et il a beau pleurer, Townsie, il a beau faire la gueule, il a beau réfléchir (enfin, faire comme si, vous voyez)… ça ne le fait pas. Pas du tout.

Dommage : ça fait deux semaines de suite que le drama se conclut sur un cliffhanger efficace. Mais comme de moins en moins de personnes regardent la série, ça ne va sans doute pas durer.

Partager