Top/Flop : les performances de la semaine (Nashville, Dracula)

Top/Flop : les performances de la semaine (Nashville, Dracula)

Photo ABC

Au top cette semaine : Connie Britton

L’épisode : Nashville 2.05 « Don’t open that door »

Depuis son accident, Rayna James n’est pas certaine de pouvoir chanter, ce qui est un handicap important quand on est la reine de la country. Tout au long de cet épisode de Nashville, ce doute la hante, surtout lors d’une confrontation avec un Deacon qui insiste pour savoir si oui ou non elle en est capable. Puis soudain, c’est la libération. Rayna se retrouve dans l’obligation de faire le show et pendant un instant, on ne sait pas trop si tout cela va tourner à l’humiliation ou non. Dans cette séquence, Connie Britton est d’une efficacité stupéfiante, elle donne à Rayna une douceur sans pareille et fait montre d’une émotion très touchante. Sous ses traits, on ressent le soulagement de Rayna quand elle s’aperçoit que sa voix est toujours là.

Celui qui fait un flop : Jonathan Rhys-Meyers

L’épisode : Dracula 1.01 « The blood is the life »

Photo NBC

Le moins que l’on puisse dire concernant l’interprétation de Jonathan Rhys Meyers en comte Dracula, c’est qu’elle manque sérieusement de mordant. Tout au long de ce pilote, l’acteur nous « offre » un personnage sans relief, dépourvu du charisme qu’il est pourtant supposé avoir. C’est bien joli d’avoir donné le rôle à un mec au regard ténébreux, mais il va falloir qu’il fasse passer quelque chose dans ses yeux avant de laisser tout le monde totalement et définitivement de marbre.

 

 

Partager