TV MINI REVIEW  : Jack Irish – Ep 1 : Bad Debts / Ep 2 : Black Tide

TV MINI REVIEW : Jack Irish – Ep 1 : Bad Debts / Ep 2 : Black Tide

Le grand Guy Pierce s’offre une escapade loin d’Hollywood. Il est rentré chez lui histoire de tourner ce dyptique adapté de romans signés Peter Temple. Filmé pour la télé australienne (vive les putains accents invraisemblables et le football australien, mate!) , voici donc les aventures de Jack Irish, un ex-avocat en perdition depuis l’assassinat de sa femme. Dans le premier épisode BAD DEBTS, il est rattrapé par son passé traumatique quand un de ses ex-clients est assassiné. Assassinat qui pourrait cacher un gigantesque complot politico-immobiler… Dans le deuxième épisode BLACK TIDE, Irish, en partant à la recherche du fils d’un vieil ami, va mettre à jour un (autre) complot international bidule avec de la drogue tout ça et des méchants tueurs et des business men corrompu oulala les vilains… On est dans du polar ultraclassique avec JACK IRISH. C’est très bien foutu mais jamais vraiment surprenant. Un produit un peu trop calibré et trop mécanique quoi… Guy Pierce possède un charisme de dingue et ces aventures de JACK IRISH se regardent gentiment. Mais on est très loin des merveilles anglaises WALLANDER (ok c’est suédois à la base) et la méconnue CASE HISTORY. Sympathique mais totalement anecdotique. Trop lisse et trop insipide quoi…

2012.Australie. Réalisé par Jeffrey Walker. Avec Guy Pierce, Marta Dusseldorp, Roy Billing…

Partager